Accueil Société Régions Wallonie

En Wallonie, 51% des étrangers non européens sont inactifs

La situation à Bruxelles (43,1 % d’inactifs) et en Flandre (41,1 %) n’est guère meilleure. Et elle est pire que dans tous les autres pays européens.

Temps de lecture: 2 min

En Wallonie, plus de la moitié (51,3 %) des étrangers non européens âgés de 25 à 64 ans ne sont ni à l’emploi, ni à la recherche d’un emploi, selon une étude menée par des chercheurs de l’UGent relayée par La Libre et Het Belang Van Limburg mercredi. La situation à Bruxelles (43,1 % d’inactifs) et en Flandre (41,1 %) n’est guère meilleure. Et elle est pire que dans tous les autres pays européens.

L’étude montre également que sur 1,3 million de 25-64 ans inactifs en Belgique, 123.000 sont des étrangers non européens. Ceux-ci représentent donc 9,4 % de tous les inactifs du pays, alors que les étrangers non européens ne représentent que 4,6 % de l’ensemble des 25-64 ans. Ainsi, la part des personnes ayant une nationalité hors UE-27 parmi les inactifs en Belgique est plus de deux fois supérieure à leur part parmi l’ensemble des 25-64 ans. Cette distorsion est moins prononcée dans l’ensemble de l’Europe, où ces taux sont respectivement de 8,6 % et 5,8 %.

Dans une récente étude, les chercheurs avaient montré que 44,2 % des 25-64 ans ayant une nationalité hors UE-27 sont inactifs, contre 11,5 % de travailleurs et 44,3 % de chômeurs. Ce score de 44,2 % est là aussi pire que dans tous les autres pays européens inclus dans Eurostat.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Esquenet Alexandre, mercredi 25 mai 2022, 18:29

    "ni à la recherche d’un emploi" ...

  • Posté par Delpierre Bernard, jeudi 26 mai 2022, 12:11

    Cette phrase nous ramène aux véritables raisons économiques et non politiques ou religieuses qui ont justifié leur arrivée; en effet , dans ce monde numérisé , ils sont parfaitement au courant des aides multiples accordées et peuvent s'en contenter , c'est le paradis par rapport aux conditions de vie au pays d'origine et pour mettre du beurre dans les épinards, un peu de trafic ou de boulot au noir. Mais cela n'empêchera pas certains de prétendre qu'ils vont contribuer à payer nos pensions,

  • Posté par Framboise Rémi, mercredi 25 mai 2022, 12:38

    Beaucoup d'enre eux travaillent au noir pour des salaires de misère. Et ils n'ont souvent pas le choix.

  • Posté par Arcus Dan, mercredi 25 mai 2022, 11:39

    Il me semble que beaucoup des gens qui commente ici n’ont pas une compréhension très claire du système sociale belge. Alors: 1. Quand quelqu’un n’est pas a la recherche d’un emploi, la personne ne reçoit pas du chômage. 2. Il est possible que parmi ces gens il y as certains qui reçoivent des aides de CPAS( attentions! Pas tous, car il y as beaucoup des conditions pour passer le dossier)3. Il y as aussi dans ces chiffres des membres des familles ou un ou plusieurs personnes reçoivent un chômage ou ont un salaire et les uns qui ne travaille pas ou qui ne reçois pas un chômage sont « à charge ». 3. Si vous regardez les chiffres celle-là représente probablement un effort budgétaire de moins de 15-20 millions euros par an. Donc quand vous sauter tous vos impulses xénophobes devant ce genre des articles « click bait » essayer de vous rappeler que vous avez un cerveau et que actuellement la Belgique paye 6 gouvernements et parlements et tooouuut l’appareil qui soutient le fonctionnement de ces institutions. Puis regarder aussi les pourcentages des dépenses du budget et constater que les dépenses qui vides le plus le budget sont avec les pensions et la santé.

  • Posté par J.-M. Tameyre, mercredi 25 mai 2022, 12:14

    Alors il faut rappeler utilement qu'à la libération un pensionné était financé par 5 actifs contre 2 aujourd'hui. Qu'en Wallonie seuls 65% des gens en âge de travailler ont un emploi (35% sont donc à la maison, au chômage, maladie ou CPAS) et que 40% des emplois wallons sont des emplois publics (fonctionnaires, agents communaux, enseignants etc.) Il est grand temps de parler d'emplois productifs, d'exportations et d'investissements. Parce que jeter l'argent par la fenêtre (Di Rupo a retrouvé 500 millions lundi) et financer des asbl de copains ça n'aide pas le pays !

Plus de commentaires

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo