Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Roland-Garros: mené deux sets à zéro, Stefanos Tsitsipas s’en sort en plus de 3h30

Cité parmi les favoris du Grand Chelem sur ocre, le Grec a bien failli chuter dès le premier tour.

Temps de lecture: 3 min

Stefanos Tsitsipas, N.4 mondial et finaliste sortant, s’est sorti du piège incarné par le jeune Italien Lorenzo Musetti (66e) après avoir été mené deux sets à zéro au premier tour de Roland-Garros mardi soir.

À minuit et demi passée, et après 3h34 min de match, Tsitsipas a eu le dernier mot 5-7, 4-6, 6-2, 6-3, 6-2.

« Les choses n’ont pas été faciles pour moi dans les deux premiers sets, je ne me sentais pas très bien mentalement, quelque chose était comme déconnecté », a-t-il expliqué. « Mais j’ai fait un bel effort. »

Mentalement « je n’étais pas là, j’étais ailleurs, et ça me frustrait de me sentir comme ça dans un premier tour en Grand Chelem », a-t-il repris. « Ma combativité est revenue dans le troisième set, je n’avais plus le choix ».

Le Grec aux boucles blondes avait pourtant pris le meilleur départ en s’échappant 4 jeux à 1 dans la première manche.

Non seulement Musetti est revenu, mais il a remporté dix des onze jeux suivants jusqu’à mener 7-5, 4-0 dans le deuxième set, finalement empoché 6-3 après un débreak de Tsitsipas.

On joue depuis un peu moins de deux heures quand l’Italien de vingt ans se retrouve dans la même position qu’un an plus tôt, quand il a mené deux sets à zéro face au N.1 mondial Novak Djokovic, alors en huitièmes de finale, pour son premier Roland-Garros. Il avait fini par abandonner dans le cinquième set (6-7, (7/9), 6-7 (2/7), 6-1, 6-0, 4-0) contre le Serbe.

Grand favori

Comme Djokovic en 2021, Tsitsipas a su se ressaisir dos au mur : tant dans la troisième que la quatrième manche, il a réalisé un break d’entrée – même blanc dans le premier cas –, puis un deuxième pour les empocher.

Il a réussi la même chose dans le set décisif, grâce à un smash expédié dans le filet par Musetti (2-0). Puis un deuxième smash vendangé a coûté à l’Italien un ultime break.

Au deuxième tour, Tsitsipas affrontera le qualifié tchèque Zdenek Kolar (134e).

Avec Rafael Nadal, Novak Djokovic et Carlos Alcaraz tous les trois dans la moitié haute du tableau masculin, il fait figure de grand favori dans la partie basse.

Le Grec de 23 ans signe une saison sur terre battue convaincante : il s’est imposé au Masters 1000 de Monte-Carlo, comme en 2021, a atteint les demi-finales à Madrid et la finale à Rome (battu contre Djokovic). Avec 32 victoires, dont quinze sur ocre, il est le joueur le plus prolifique en 2022.

A 23 ans, Tsitsipas dispute son sixième Roland-Garros. Jusque-là, il a progressé à chacune de ses participations : 1er tour en 2017, deuxième en 2018, huitièmes de finale en 2019, demi-finales en 2020 et finale en 2021.

Musetti, lui, court toujours après une première victoire contre un membre du top 5 (six défaites).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb