Accueil Monde États-Unis

«Choc», «coeur brisé», «terrible»… les réactions après la fusillade dans une école aux Etats-Unis

Une fusillade dans une école du Texas, qui a fait 21 morts mardi, a replongé les États-Unis dans les violences liées aux armes à feu.

Temps de lecture: 3 min

Un adolescent de 18 ans a ouvert le feu dans une école primaire au Texas, tuant 19 jeunes élèves âgés d’une dizaine d’années tout au plus et deux enseignants, avant d’être lui-même tué. «Il est temps de transformer la douleur en action», a réagi le président américain, visiblement ému, dans une allocution solennelle à la Maison Blanche. «Quand, pour l’amour de Dieu, allons-nous affronter le lobby des armes ?», a lancé Joe Biden, se disant «écoeuré et fatigué» face à la litanie des fusillades en milieu scolaire.

La France sous le choc

La France partage le « choc et la peine du peuple américain » ainsi que la « colère » de ceux qui s’opposent à la prolifération des armes à feu aux Etats-Unis après la mort de 19 enfants dans une fusillade au Texas, a souligné Emmanuel Macron mercredi.

19 victimes n’avaient pas plus de 10 ans. Dans leur école au Texas, des enfants et enseignants ont été lâchement assassinés. Le choc et la peine du peuple américain, la colère de ceux qui luttent pour mettre fin aux violences, nous les partageons », a indiqué Emmanuel Macron dans un tweet.

La réaction du Pape

Le Pape François a dit avoir le « cœur brisé » mercredi après la tuerie qui a fait 22 morts dans une école primaire au Texas, dont le tueur, et dénoncé le commerce « incontrôlé » des armes.

« J’ai le cœur brisé par le massacre commis dans une école élémentaire au Texas. Je prie pour les enfants et les adultes tués et leurs familles. Il est temps de dire ’ça suffit’ au trafic incontrôlé des armes », a-t-il dit après l’audience générale au Vatican.

Identifié comme Salvador Ramos, il est lui aussi décédé dans cette tuerie qui a touché une commune située à environ 130 kilomètres à l’ouest de San Antonio.

Volodymyr Zelensky a réagi

Le président ukrainien a présenté mercredi ses condoléances aux victimes de la tuerie dans une école au Texas, estimant qu’il est « terrible d’avoir des victimes de tireurs en temps de paix ».

« Je veux présenter mes condoléances à tous les proches et familles des enfants qui ont été tués dans la terrible fusillade d’une école au Texas », a affirmé le dirigeant en préambule d’une prise de parole au cours d’un petit-déjeuner organisé par l’Ukraine à Davos.

« Il est terrible d’avoir des victimes de tireurs en temps de paix », a estimé le président ukrainien qui s’exprimait en ukrainien par visioconférence et dont les propos étaient traduits.

« Cela arrive partout, cela arrive dans le monde, cela arrive visiblement dans des sociétés en paix », a également dit le chef d’Etat dont le pays subit les assauts de la Russie depuis trois mois.

À lire aussi Etats-Unis: face aux fusillades sans fin, la pression des familles de victimes contre les fabricants d’armes

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une