Accueil Sports Cyclisme Route

Tour d’Italie: le grimpeur colombien Santiago Buitrago s’adjuge la 17e étape

Richard Carapaz a lui conservé son maillot rose.

Temps de lecture: 2 min

Le Colombien Santiago Buitrago a remporté la 17e étape du Tour d’Italie entre Ponte Di Legno et Lavarone après 168 km de course mercredi. Le coureur de Bahrain-Victorious s’est imposé en solitaire après avoir lâché le Néerlandais Gijs Leemreize (Jumbo-Visma) sur la dernière ascension du jour. L’Equatorien Richard Carapaz (INEOS-Grenadiers) conserve le maillot rose alors que le Portugais Joao Almeida (UAE Team Emirates) a perdu plus d’une minute sur les autres candidats à la victoire.

Trois difficultés figuraient au menu de cette étape : Giovo (3e cat, 5,9 km à 6,8 %), le Passo del Vetriolo (1re cat, 11,8 km à 7,7 %) et le Menador (1re cat., 7,9 km à 9,9 %).

Dans un début d’étape animé, un groupe de 25 coureurs se détachait en tête avec Mauri Vansevenant (Quick Step-Alpha Vinyl), seul représentant belge de l’échappée, mais aussi le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), son compatriote Koen Bouwman (Jumbo-Visma), porteur du maillot bleu du meilleur grimpeur, le Français Guillaume Martin (Cofidis), le Britannique Hugh Carthy (EF Education-Nippo) ou encore le Tchèque Jan Hirt (Intermarché-Wanty Gobert), vainqueur de la 16e étape mardi.

À 65 kilomètres de l’arrivée, Van der Poel plaçait une attaque et seuls Guillaume Martin, l’Italien Alessandro Covi (UAE Emirates) et l’Autrichien Félix Gall (AG2R Citroën) pouvaient suivre. Ils étaient ensuite rejoints par Carty, Bouwman et Gijs Leemreize (Jumbo-Visma).

Le duo néerlandais Van der Poel/Leemreize s’isolait dans la descente du Vetriolo. Santiago Buitrago (Bahrain-Victorious), victime d’une chute dans la première partie de l’étape et qui pointait à 1 : 30 au pied de l’ascension du Menador, à Monterovere, revenait sur eux. Il reprenait Van der Poel puis Leemreize qu’il déposait juste avant le sommet, situé à 8 km de l’arrivée.

Le Colombien tenait bon et s’en allait décrocher, à 22 ans, le deuxième succès de sa carrière. Leemreize prenait la deuxième place à 35 secondes. Jan Hirt se classait troisième à 2 : 28.

Dans le groupe des favoris, la dernière difficulté coutait cher à Joao Almeida, qui perdait du terrain sur le trio formé par Richard Carapaz (INEOS Grenadiers), Jai Hindley (BORA-hansgrohe) et Mikel Landa (Bahrain-Victorious). Carapaz franchissait la ligne en cinquième position, à 2 : 53, juste devant Hindley et Mauri Vansevenant. Landa finissait dixième à 2 : 59 alors qu’Almeida, 14e, arrivait 4 : 03 après le vainqueur.

Au général, Carapaz conserve 3 secondes d’avance sur Hindley. Landa (+1 : 05) dépasse Almeida (+1 : 54) et se hisse à la troisième place.

Jeudi, la 18e étape reliera Borgo Valsugana à Trévise sur un parcours de 156 km avec une arrivée promise aux sprinteurs.

Le Tour d’Italie se termine dimanche avec un contre-la-montre de 17,4 km à Vérone. Le Colombien Egan Bernal (Ineos Grenadiers) est le tenant du titre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb