Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Kompany quitte Anderlecht: un retour peu glorieux à la case départ

Le divorce est désormais consommé entre Anderlecht et l’une de ses plus illustres figures. À torts partagés, empressons-nous de le dire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

En mai 2019, Marc Coucke avait spéculé sur le coup du siècle en déboulonnant la statue de Saint-Guidon pour la remplacer par une icône guérisseuse de tous les maux : au moment où il fera l’addition des 41 millions dépensés en transferts lors des trois dernières saisons pour ne rien gagner, le pharmacien gantois comprendra qu’il en sera pour ses frais.

Un an plus tard, en août 2020, le nouveau président Wouter Vandenhoute estimait qu’il allait pouvoir recadrer son entraîneur sur le long terme : il mesure aujourd’hui qu’on n’empêche pas l’ancien Diable de jaillir de sa boîte, en appuyant simplement sur le couvercle. À ses yeux de président stratège, la séparation s’imposait, quel qu’en soit le coût.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Coulon Michel, mercredi 25 mai 2022, 20:03

    Un avis parmi d'autres de la part d'un gros cou qui se croit le pape des chroniqueurs footballistiques

  • Posté par Taelemans Frédéric, mercredi 25 mai 2022, 18:58

    Quel que soit l'information, on en profite pour dire du mal du club et de la personne.

  • Posté par Taelemans Frédéric, mercredi 25 mai 2022, 20:51

    Quelle que soit

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs