Accueil Culture Musiques

«On a failli annuler le Brussels Jazz Weekend»

L’événement régale Bruxelles ce week-end : plus de 150 concerts gratuits. Mais ce ne fut pas aisé. Son organisateur accuse la lourdeur administrative des pouvoirs subsidiants.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

En 2019, le Brussels Jazz Weekend avait attiré 200 à 250.000 personnes dans les rues et les clubs de la capitale, attirés par la programmation jazz de ce grand événement populaire. Après deux années de notes bleues en sourdine, les organisateurs espèrent bien retrouver la grande foule pour ce festival gratuit. « Nous voulons en faire un événement marquant », lance Stéphane Thiery, le président du conseil d’administration de Jazz Project, qui gère le Jazz Weekend. « Et nous voulons mener ce festival vers le top 5 européen pour 2030 et le bicentenaire de la Belgique. Aujourd’hui, il figure déjà dans le top 10, avec Montreux et le North Sea. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs