Accueil Culture Livres

Douglas Kennedy: «Le débat sur l’IVG, c’est la revanche des hommes blancs»

Dans « Les hommes ont peur de la lumière », l’auteur nous emporte dans un thriller implacable sur fond d’Amérique en crise et d’attentats contre les centres où l’on pratique des IVG.

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 5 min

Douglas Kennedy l’Américain est en éternel questionnement sur cette Amérique qu’il adore et qu’il déteste à la fois. Sur le suprémacisme blanc, sur le suprémacisme mâle, sur les conditions de travail, le puritanisme, l’ubérisation de la société. Sur ces gens qui pensent que les femmes n’ont pas le droit de disposer de leur corps et sont réduites à n’être que des mères, comme dans la Servante écarlate de Margaret Atwood.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs