Accueil Société Régions Wallonie

Wallonie: les TEC veulent repenser le réseau de proximité

Les 26 lignes Express structurent désormais l’offre de transport. Mais les TEC ont aussi lancé l’opération Mobilli et travaillent avec les usagers pour repenser partout le réseau de proximité. Le travail est en cours dans le Sud-Luxembourg.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Les lignes de bus wallonnes ont entamé leur révolution. Au sud du pays, les TEC mènent une vaste opération de toilettage du réseau pour l’adapter aux exigences d’une mobilité moderne et à l’évolution du territoire. Le chantier est progressif et systématique à la fois. Il s’achèvera en 2030. D’ici là, chaque sous-région sera auscultée, sondée, et souvent sa couverture en matière de transport en commun sera réinventée. Originalité de la démarche baptisée Mobilli : les usagers y sont associés. A eux de dire quelles lignes ils souhaitent, à quelle fréquence, avec combien d’arrêts…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Esgain Nicolas, samedi 28 mai 2022, 12:32

    Objectif 2030?? Ça sent la gestion type RER. Surtout hâtons-nous lentement!

  • Posté par Claude , vendredi 27 mai 2022, 10:25

    Je crois qu'il faudrait remettre en place les lignes vicinales (tramway, bus, etc. ...) qui étaient en fonction dans les années 50, 60 du siècle précédant dans nos villes et campagnes et qui ont été détruites pour une soi-disant cause d'Austérité!

  • Posté par Mostade Pascale, vendredi 27 mai 2022, 9:54

    Mettre des bus dans les régions écartées des villes , c est bien mais encore faut il que les usagers sachent prendre une correspondance vers d autres villes sans devoir attendre une heure .

  • Posté par Retine Marc, vendredi 27 mai 2022, 8:38

    Pour ce qui est des mobilités entre petits villages, les TEC feraient bien de s'inspirer de la Turquie et des ses fameux Dolmuş. Ce sont des minibus parcourant non stop un trajet fixe mais ne disposant pas d'horaires ou de station définis. Comme un taxi on peut les arrêter ou descendre n'importe où ... ça fonctionne super bien!!!

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs