Accueil Police et justice

Extradition de Nizar Trabelsi: la justice belge condamne une fois encore le gouvernement

L’ex-djihadiste tunisien Nizar Trabelsi, qui avait purgé toute sa peine en Belgique, avait ensuite été extradé vers les États-Unis. La cour d’appel de Bruxelles confirme que le ministre de la Justice « méconnaît de manière persistante la loi belge sur l’extradition ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Ce 23 mai, la cour d’appel de Bruxelles a une nouvelle fois condamné l’Etat belge – le ministère de la Justice en l’occurrence – dans « l’affaire Trabelsi ». Il s’agit de la quatrième décision de justice à tous les échelons (depuis le tribunal de première instance jusqu’à la Cour de cassation) qui, depuis 2019, sanctionne le ministère de la Justice pour violation du principe non bis in idem (nul ne peut être poursuivi ou puni pénalement une seconde fois à raison des mêmes faits) depuis que Nizar Trabelsi a été extradé illégalement aux Etats-Unis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Police et justice

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs