Accueil Culture Livres

Edition: avec le mois de mai, le Bourdin nouveau paraît

A chaque printemps, on se l’arrache dans les bibliothèques et les grandes surfaces. Ses romans font du bien, se terminent (presque) tous bien. Pourtant elle lit et vénère Stephen King. Quel est le mystère Françoise Bourdin ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Il n’y a pas de thrill, pas vraiment de suspense – ni de dénouement d’ailleurs, si ce n’est de retrouver un équilibre bienheureux. Ce n’est pas un livre dont on dévore les pages, les chapitres ne se terminent pas par des cliffhangers, ils vous laissent baigner dans des tonalités agréables. La psychologie de chaque personnage est explicite, toutes les cartes sont sur table, étalées en plein jour. Pourtant il y a bien un attrait, une histoire, des personnages crédibles, évolutifs et attachants, nourris d’observations très justes du quotidien. Quand on referme le 49e roman de Françoise Bourdin, Un si bel horizon (Plon) publié au début du mois de mai, on quitte une villégiature avec le sourire – la Corse, en l’occurrence – en constatant qu’on y a trouvé quelques heures de plaisir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bastin Eric, dimanche 29 mai 2022, 7:27

    Il avait pas fait un pas de côté, le Filipson ? Le Soir a déjà oublié les turpitudes du monsieur et lui tend un micro ? Honteux, franchement.

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs