Accueil Société

Plan européen sur l’énergie: la Belgique s’estime mal payée

Libérer l’Europe du gaz et du pétrole russes : la Belgique partage l’ambition. Mais craint d’être lésée dans la répartition des fonds européens.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

La Belgique veut certes figurer parmi les bons élèves de la classe européenne, mais cela ne l’empêche pas de se faire entendre lorsque quelque chose la chipote. Et c’est le cas avec les propositions de la Commission censées permettre à l’Union européenne de s’affranchir d’ici 2027 du gaz et du pétrole russes. Sur le fond, pas grand-chose à dire : notre pays partage l’objectif et la méthode. Il se réjouit de voir converger un effort pour l’indépendance énergétique – réduire la part des énergies fossiles et accélérer la transition énergétique – avec un combat climatique (réduire nos émissions de gaz à effet de serre). Mais du côté du secrétaire d’Etat à la relance Thomas Dermine (PS), on juge que la construction financière du paquet se tient de guingois. Son opinion est partagée au gouvernement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Vanloo , samedi 28 mai 2022, 22:28

    La Belgique veut être bonne élève, c'est une plaisanterie, c'est le pays des ergotages sans fins et des non décisions

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , samedi 28 mai 2022, 8:21

    Tinne nous a dit que nous ne dépendions pas du gaz russe ! Nous aurait-elle menti ? Il faut dire qu’on ne l’entend plus beaucoup ! Covid ?

  • Posté par Fonder Daniel, samedi 28 mai 2022, 7:43

    Et l’on prépare la construction de centrales au gaz, … Ce fils de la pastèque devrait faire son examen de conscience avant de demander des sous …

Aussi en Société

Les boîtes noires s’invitent dans les voitures dès cette semaine

Les données de conduite au moment d’un accident devront être collectées dans une boîte noire. De nombreux dispositifs d’aide à la conduite deviennent également obligatoires. En Belgique, cette législation européenne s’appliquera aux nouveaux modèles à partir du 6 juillet. Et en 2024 pour toutes les voitures neuves.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs