Accueil Société

L’OMS fait le point sur la variole du singe: «Ce n’est pas comme le covid»

L’OMS s’attend à ce que les cas de variole du singe, signalés dans plus d’une vingtaine de pays, continuent d’augmenter.

Temps de lecture: 2 min

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande certaines mesures face à la propagation inhabituelle de la variole du singe, mais ne voit aucune raison de s’alarmer, indique-t-elle vendredi.

« Ce n’est pas une maladie dont le grand public doit se préoccuper. Ce n’est pas comme le covid », a souligné vendredi la directrice du département chargé de la préparation mondiale aux risques épidémiques à l’OMS, Sylvie Briand, lors d’un briefing destiné aux États membres de l’organisation à Genève.

L’OMS appelle les États membres à identifier et isoler rapidement les personnes infectées, dont la vaste majorité devrait présenter une forme modérée de la maladie, estime l’organisation. Les femmes enceintes, les enfants et les personnes immunodéprimées encourent cependant un risque plus élevé de développer une forme sévère.

« Nous avons actuellement une bonne fenêtre d’opportunité pour enrayer la propagation de la maladie », a ajouté Sylvie Briand. « Mais nous ne connaissons pas l’importance du stock de vaccin antivariolique, qui pourrait également être utile contre la variole du singe », a-t-elle poursuivi.

L’OMS s’attend à ce que les cas de variole du singe, signalés dans plus d’une vingtaine de pays, continuent d’augmenter. « À l’heure actuelle, nous ignorons encore si nous ne voyons que le sommet de l’iceberg », a-t-elle signalé.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Bakoutaevna Niko, dimanche 29 mai 2022, 8:47

    Les complotards , vous allez aussi discréditer le vaccin le plus vieux du monde maintenant que vous n'avez plus l'excuse de "la nouvaille taychnolojie je sui pa un cobaie moé"

  • Posté par Ernotte Sébastien, samedi 28 mai 2022, 0:03

    "Les femmes enceintes, les enfants et les personnes immunodéprimées encourent cependant un risque plus élevé de développer une forme sévère" C est reparti pour un tour de propagande de la peur par LeSoir Heureusement on a un vaccin ;)

  • Posté par Raspe Eric, samedi 28 mai 2022, 10:03

    Nous constatons qu'ernotte n'est qu'un vulgaire pseudo-écolo viscéralement allergique à Big Pharma et qui croit dur comme fer que toutes les pommes d'un marchand crapuleux sont inévitablement toutes pourries de ce fait. Ce faisant, il décrédibilise tous ses combats écologiques. Toute sa littérature démontre à quel point il est incompétent (l'ignorance des biais qui affectent le taux d'incidence) et surtout malhonnête (il omet systématiquement de citer la page 23 du rapport hebdomadaire Sciensano qui indique clairement que l'interprétation qu'il fait des données des pages 24 à 28 est illégitime). A la place de ceux qui lui demandent conseil même dans d'autres domaines et surtout s'ils sont rémunérés, je me méfierais.

  • Posté par Peeters ., vendredi 27 mai 2022, 20:24

    PAS BESOIN DE VACCIN US! La variole du singe se traduit d’abord par une forte fièvre et évolue rapidement en éruption cutanée, avec la formation de croûtes, notamment sur le visage. Il n’existe pas de traitement mais cette infection virale se GUÉRIT d’elle-même. https://www.lesoir.be/444135/article/2022-05-23/variole-du-singe-comment-la-propagation-peut-etre-stoppee

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 28 mai 2022, 13:27

    "MonkeyFox" = infox sur le monkeypox ... par le singe Peeters ! Mdr.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko