Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Formule 1: Monaco, la bataille du rail

Se qualifier à Monaco revient à se battre contre le temps tout en flirtant avec les rails de sécurité qui bordent le plus petit circuit de la saison. Et ont déjà provoqué tant de désillusions.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il y a d’abord Sainte-Dévote. Au pied de laquelle certains viennent immanquablement se prosterner, conséquence d’un freinage mal calibré. Là au moins, il y a généralement la place – mais pas toujours – pour s’en sortir sans mal. Puis il y a Beau Rivage, le gauche interminable de Massenet, la droite du Casino, Mirabeau, le Grand Hôtel, le Portier qui mène au tunnel, la nouvelle chicane, le Bureau de tabac, la Piscine, la Rascasse et enfin Antony Noghès qui lance la ligne droite de départ.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs