Accueil Sports Cyclisme Route

Tour d’Italie: lutte finale dans les Dolomites

Ultime étape de haute montagne ce samedi, vers Marmolada, avec Passo San Pellegrino (plus de 15 % de déclivité), Pordoi (Cima Coppi à 2.239 m d’altitude), et enfin Fedaia (14 km à 7,6 %) au menu. Carapaz ne compte que trois secondes d’avance sur Hindley.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Tout ça pour ça ? La montagne frioulane a accouché d’une petite souris ce vendredi, en vue de l’arrivée finale à Vérone dimanche. Mais la frilosité des derniers prétendants au succès n’était-elle pas gravée dans la pierre du sanctuaire de Castemonte, à la veille d’une monstrueuse étape dans les Dolomites ? Pour l’Équatorien Richard Carapaz (Ineos Grenadiers), de rose vêtu depuis Turin, comme pour ses adversaires australien Jai Hindley (BORA-Hansgrohe) et espagnol Mikel Landa (Bahrein Victorious), poser la question avant cette antépénultième étape du Giro (fatale à Richie Porte, souffrant) était y répondre.

Dans l’ultime ascension, inédite sur la carte du Giro, personne n’a d’ailleurs cherché le K.-O., chacun se contentant de quelques escarmouches peu convaincantes, plus pour donner le change que pour grappiller de minuscules petites secondes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs