Accueil Culture Musiques

Shabaka: un paysage sonore apaisant, consolant, relaxant

Afrikan Culture

Fiche - Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 1 min

impulse !

Shabaka, c’est Shabaka Hutchings, né à Londres mais élevé à la Barbade, saxophoniste, clarinettiste, philosophe, leader de nombreux groupes : Sons of Kemet, The Comet is coming et Shabaka and the Ancestors. Chaque groupe a sa sonorité, son groove, sa palette colorée. Plus puissant, plus sud-africain, plus impro collective. Pour cet album solo, Shabaka fait dans tout autre chose : un paysage sonore apaisant, consolant, relaxant, balsamique. Il utilise différents instruments, dont une flûte japonaise, la shakuhachi, la kora, la Mbira, un lamellophone africain, et une « music box » qui prolonge les notes. Un album de 28 minutes pour huit pistes aux titres évocateurs : Black Meditation, Call it a European paradox, Memories don’t live like people do, Ritual awakening, Explore inner space, The dimension of subtle awareness. On se croirait dans un ashram où l’on pratique la méditation de pleine conscience. L’auditeur se noie dans un océan de sons qui l’enveloppe et lui fait peut-être du bien. En musique de fond, ça ne peut pas faire de mal.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une