Accueil Sports Football Football à l'étranger

Débordements lors de la finale de la Ligue des champions: 68 personnes interpellées

Certains spectateurs, pourtant munis de billets, n’ont pu accéder au stade qu’en fin de première période du match.

Temps de lecture: 2 min

Soixante-huit personnes ont été interpellées et 39 placées en garde à vue samedi soir à Paris lors de la soirée de finale de Ligue des champions, émaillée d’incidents autour de l’accès au Stade de France, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Fait rare pour un match de ce niveau, le début de la rencontre entre le Real Madrid et Liverpool (1-0) avait dû être reporté d’une demi-heure, en raison de tensions à l’extérieur du stade.

De nombreux supporteurs avaient tenté d’escalader les grilles de l’enceinte pour tenter de forcer l’entrée. De brèves échauffourées ont alors opposé les forces de l’ordre qui repoussaient ces intrus, parfois en faisant usage de gaz lacrymogènes.

Certains spectateurs, pourtant munis de billets, n’ont pu accéder au stade qu’en fin de première période du match.

La préfecture de police de Paris a indiqué dans un communiqué publié samedi soir qu’avant la rencontre « de nombreux supporters sans billets pour le match ou détenteurs de faux billets ont perturbé l’accès au Stade de France, au niveau du périmètre de sécurité extérieur ».

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a lui, dans un tweet, pointé du doigt l’attitude « des milliers de ‘supporters’ britanniques sans billet ou avec des faux billets qui ont forcé les entrées » du Stade de France.

Mais l’évacuation des deux « fan zones » distinctes – pour les supporters du Real Madrid à Saint-Denis et pour ceux de Liverpool dans l’est de Paris – s’est déroulée sans incidents majeurs, a ajouté sur Twitter la préfecture, évoquant pour ces rassemblements une « bonne physionomie » générale de la soirée.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Frissen JM, dimanche 29 mai 2022, 12:49

    Certains Aglais sont des animaux dès qu'ils sortent de chez eux. Des énergumènes, atteints d'un complexe de supériorité culturelle sur le reste du Continent, se permettent de cracher sur nos règles dès qu'elles leur sont imposées en dehors de leur île. Brexit is Brexit ! On aurait mieux fait de l'appliquer aussi en football. Malheureusement, l'UEFA a son siège en Suisse et l'argent n'a pas d'odeur.

  • Posté par El Cabron Nicolas, dimanche 29 mai 2022, 10:35

    A voir les images des débordements, je n’incriminerais pas les supporters anglais au premier chef…

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb