Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Samba Diawara sera le nouveau T2 de Felice Mazzù à Anderlecht

À 44 ans, le franco-malien s’apprête à quitter son poste de T3 à Charleroi pour rejoindre le parc Astrid où le staff de Mazzù sera quasi exclusivement constitué de sa garde rapprochée. La confirmation de Karel Geraerts comme entraîneur principal à l’Union ne devrait donc par tarder à suivre.

Temps de lecture: 2 min

Après le préparateur physique (Thibaut Meyer), l’entraîneur des gardiens (Laurent Deraedt) et l’analyste vidéo (Sandro Salamone), il ne restait qu’une pièce au puzzle composé par Felice Mazzù lors des négociations avec la direction d’Anderlecht. Karel Geraerts ayant choisi de jouer sa carte personnelle en espérant décrocher le poste de T1 à l’Union, l’entraîneur de l’année restera en pays de connaissance avec son nouvel adjoint. Samba Diawara, qu’il avait déjà côtoyé à Charleroi pendant un an et demi déposera en effet ses valises au parc Astrid. Il ne reste en effet plus que quelques formalités après avoir obtenu l’accord de Mehdi Bayat ce week-end. Contacté personnellement par Mazzù, l’administrateur-délégué n’a en effet pas fait obstacle au départ de son T3 auquel Edward Still ne semblait pas non plus s’accrocher.

Arrivé au Mambourg en janvier 2018 en provenance du Pole Performance de Saint-Trond, l’ancien défenseur international malien (14 sélection, 1 but) avait déjà failli être amené à Genk par Mazzù mais la direction limbourgeoise s’y était opposé, comme elle l’avait d’ailleurs fait avec Karel Geraerts pour le poste de T2, d’ailleurs.

Outre les derniers détails juridiques du contrat de Mazzù qui sera couché noir sur blanc ce dimanche avant d’être paraphé ce lundi, la journée de samedi a donc été consacrée aux négociations avec Diawara. L’ancien joueur du Red Star (L2), Troyes (L1), Istres (L2), Louhans-Cuiseaux (L2), Union Saint-Gilloise (D1B) et Tubize (D1B) vient de trouver un accord de principe avec le RSCA, nous dit-on dans les couloirs du parc Astrid. Après Karim Belhocine et Edward Still, Diawara travaillera cette fois sous les ordres de son troisième entraîneur au plus haut niveau en la personne de Felice Mazzù. Là aussi, et sauf retournement de situation qui paraît désormais improbable, un contrat à durée indéterminée lui sera soumis ce dimanche, une fois les termes de la collaboration rédigés en bonne et due forme.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb