Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Francorchamps veut assurer seul l’avenir de son Grand Prix

Les promoteurs du GP de Belgique s’affûtent sur 2022 et veulent croire à un avenir radieux. Pas question de jouer l’alternance avec la France, comme suggéré. Accueillir plus de 100.000 spectateurs à partir de 2023 est même dans les projets.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

On sait que le mètre carré se paie à prix d’or à Monaco. Ce week-end, il n’y en avait cependant plus aucun à trouver en Principauté ! Chaque trou de souris avait été exploité pour y caser plus de spectateurs, encore et encore. Un véritable plébiscite pour cette épreuve que l’on dit menacée par les promoteurs américains de la F1, mais qui devrait « se sauver » avec d’autant plus d’évidence qu’en plus de moyens conséquents, les autorités monégasques semblent prêtes à se remettre en question. En cédant par exemple des droits publicitaires jusque-là exclusifs (TAG-Heuer, Zepter, etc.) ou en rendant à la FOM la production télé (Monaco est le seul GP à avoir la sienne).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs