Accueil Société

Pour l’Afsca, ne pas mettre la tarte au riz au frigo «est un problème potentiel»

Pour préserver son goût et sa texture, la pâtisserie traditionnelle de Verviers est conservée à température ambiante. Cela tracasse l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Emoi chez les amoureux de la tradition pâtissière wallonne : la vraie bonne tarte au riz, spécialité et fierté de Verviers, est dans le collimateur de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire. L’Afsca tient à préciser qu’elle ne remet pas en cause l’utilisation de lait de vache cru (donc non pasteurisé) dans la préparation de ce dessert culte.

« Notre seul problème potentiel avec ce produit, c’est que des boulangers ne le conservent pas au frigo, explique Lieve Busschots, porte-parole de l’organe de contrôle. Nous avons commandé une étude scientifique indépendante à l’Ilvo (l’institut flamand pour l’Agriculture – NDLR) pour déterminer la température idéale de conservation de la tarte au riz. Nous attendons les conclusions des chercheurs cet été pour prendre position dans ce dossier. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs