Accueil Culture Musiques

Reine Elisabeth: Taeguk Mun, interprète de l’intime

Le Coréen a ouvert la semaine de finales du Concours Reine Elisabeth, ce lundi à Bozar.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Musicien sensible, humble et élégant, le Coréen Taeguk Mun, 28 ans, possède déjà une belle expérience et une maturité de jeu. En 2014, il remportait le Concours Pablo Casals, après avoir reçu un premier prix au Concours Andre Navarra en 2011. Il s’est aussi classé quatrième au Concours Tchaikovsky en 2019.

Passé par la Juilliard School de New York, il a étudié avec Laurence Lesser au New England Conservatory, avant de rejoindre l’Université de Californie du Sud (avec Marcy Rosen et Ralph Kirshbaum) où il étudie toujours actuellement. Il s’est régulièrement produit sur scène, notamment avec le St. Petersburg Academic Philharmonia, l’Hungarian Radio Symphony, l’Orchestre du Capitole de Toulouse ou encore le Korean Symphony Orchestra. Il a également sorti un premier album en 2019, chez Warner Classics.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs