Accueil Guerre en Ukraine

Les prix du pétrole atteignent leur plus haut niveau en deux mois après l’accord sur l’embargo sur le pétrole russe

Les prix du pétrole ont augmenté ce matin pour atteindre leur plus haut niveau depuis deux mois. La raison en est l’accord conclu par les dirigeants européens sur l’interdiction d’importer du pétrole russe.

Temps de lecture: 1 min

Les prix du pétrole ont nettement augmenté mardi, après l’accord intervenu la veille au sein de l’Union européenne pour un large embargo sur les importations de pétrole russe, comme sanction de la guerre en Ukraine. L’or noir a ainsi atteint son prix le plus élevé en deux mois.

Un baril (159 litres) de Brent de la mer du Nord coûtait ainsi mardi matin 123,32 dollars, soit 1,65 dollar de plus que lundi. Le prix du WTI américain a, lui, augmenté de 3,47 dollars pour grimper à 118,54 dollars.

Les dirigeants européens ont conclu lundi un accord pour un large embargo sur les importations de pétrole russe dans l’UE qui couvrirait plus de deux tiers de celles-ci, avec une exception temporaire pour le brut fourni par oléoduc. Grâce à un engagement confirmé par l’Allemagne et la Pologne, l’embargo effectif devrait toutefois monter jusqu’à 90 % d’ici la fin de l’année.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

53 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 3 juin 2022, 11:56

    Rien de nouveau dans l'attitude de Poutine ... puisque affamer les peuples était déjà dans les gènes de son mentor "Staline" : >>> tapez Holodomor. Avec la désertification des plaines fertiles d'Ukraine; le vol de toutes les machines agricoles et les menaces de rendre radioactif les champs de blé (par frappes tactiques) ... on a toute une stratégie pour affamer le genre humain ! Et ne venez pas nous bassiner avec les "sanctions" : l'agresseur ce sont les Russes!

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 3 juin 2022, 11:57

    Churchill disait à propos de Munich : "Ils ont accepté le déshonneur pour avoir la paix ; ils auront eu le déshonneur et la guerre !". Quant à Daladier, alors que la foule l'acclamait dès son atterrissage au Bourget, il aurait seulement déclaré : "Ah, les CONS ! S'ils savaient !" !! >>>Tout se répète lorsque l'on ne tire pas les leçons de l'Histoire ...

  • Posté par Deladrier-rase , mardi 31 mai 2022, 15:12

    De Croo au début du conflit : "nous ne sommes pas en guerre avec nous même", et le même hier avant le sommet (de la connerie) : "il faut trouver des solutions pour que le prix des carburants soit supportable pour nos concitoyens"... Il pourrait déjà plafonner le montant des taxes et accises mais il est otage des écolo bobos qui calculent qu'avec les prix élevés des carburants on en utilisera moins et tant pis si vous avez une chaudière au mazout. Vive l'Europe qui fait encore le jeu des américains. Pas sûr que le Donbass vaille l'appauvrissement généralisé du continent européen...et si il le vaut il faut frapper Moscou et pas faire semblant de ne pas être en guerre.

  • Posté par Naeije Robert, mardi 31 mai 2022, 17:16

    Bertrnd Christophe. Le Parlement Européen n'a pas voté de loi de sanctions avec claire explication des risques pour l'économie de l'UE pour un résultat attendu d'impact sur la politique aggressive de la Russie.

  • Posté par Bertrand Christophe, mardi 31 mai 2022, 16:11

    Mais la Commission ne décide de rien du tout en matière de sanction .. ( ce sont les gouvernements ) En plus , elle est responsable devant le Parlement Euopéen , que vous avez élu au suffrage universel .

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une