Accueil Léna

La biologiste Vera Gorbunova: «Je crois que dans 15 ans, nous pourrons tous vivre 100 ans»

Cette chercheuse étudie les mammifères qui battent des records de longévité à travers le monde pour repérer les molécules qui pourraient permettre à tous les êtres humains de vivre plus de 100 ans.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Avec plus de 200 ans d’espérance de vie, la baleine du Groenland détient le record mondial de longévité parmi les mammifères. Certaines d’entre elles, encore vivantes aujourd’hui, sillonnaient déjà les mers lorsque Champollion a déchiffré les hiéroglyphes égyptiens de la pierre de Rosette en 1822. Personne ne sait comment elles sont parvenues à atteindre cet âge sans souffrir du moindre cancer, une maladie étroitement liée au vieillissement.

En 2018, les biologistes Denis Frisanov et Max Zacher ont entrepris un périlleux voyage jusqu’à Barrow, en Alaska (Etats-Unis), pour prélever des échantillons biologiques de ces cétacés. Ils y sont parvenus, mais il leur était impossible de conserver les cellules sur place ou d’envoyer un colis. Ils ont donc placé les échantillons dans leurs valises et sont rentrés aux Etats-Unis pour dresser un rapport de l’expédition à leur cheffe : la biologiste Vera Gorbunova.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par collin liliane, mercredi 1 juin 2022, 12:15

    Une vraie horreur, tant au point de individuel que collectif.

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 1 juin 2022, 11:52

    Cela sent la prescription de médicaments préventifs.

  • Posté par Haegelsteen Philippe, mercredi 1 juin 2022, 8:24

    Il faudra relever l'âge de la retraite à 80 ans...

  • Posté par Haegelsteen Philippe, mercredi 1 juin 2022, 8:22

    Scientifiquement et techniquement extraordinaire mais une catastrophe pour le monde. Ce sera forcément au détriment de la jeunesse et de la santé économique qui sont les seuls garants de nos système de sécurité sociale...

  • Posté par Jeanine Delhait, mercredi 1 juin 2022, 10:52

    exactement, Il faudra sérieusement réfléchir aux implications pour la planète et les générations futures

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs