Accueil Sports Football Diables rouges

Loïs Openda, le nouveau Diable rouge: «C’est impressionnant d’être aux côtés de tous ces grands joueurs»

Loïs Openda, le nouvel attaquant des Diables rouges (22 ans), s’est exprimé ce mardi en conférence de presse.

Temps de lecture: 3 min

Au lendemain de ses premiers pas effectués au sein du noyau des Diables rouges, Loïs Openda est apparu calme et décontracté, ce mardi, en conférence de presse. Sans pour autant cacher sa joie d’avoir enfin fait le grand saut.

Début avec les Diables. « Jouer avec l’équipe nationale, c’est un rêve qui se réalise. Hier, pour le premier jour, je me suis entraîné en salle avec Eden Hazard et Romelu Lukaku. Mais, aujourd’hui, ce sera mon premier vrai entraînement avec le groupe. C’est assez spécial et impressionnant d’être aux côtés de tous ces grands joueurs. Forcément, le premier auquel je pense, c’est celui qui était assis à ma place il y a quelques minutes, c’est Eden. Puis, il y a aussi De Bruyne, Lukaku, Courtois, Carrasco, Witsel… Ils sont tous exceptionnels. Moi, je les connais mais, eux, je ne sais pas s’ils me connaissent (il rigole). »

Ce qu’il peut apporter. « C’est difficile d’apporter quelque chose dans un groupe déjà complet. Mais, clairement, j’espère apporter un petit plus aux Diables grâce à ma vitesse. J’ai aussi pas mal progressé devant le but ces deux dernières années. À Vitesse, j’ai montré mes qualités, je suis devenu plus fort mentalement et physiquement. Puis, forcément, la confiance est très importante pour tous les joueurs. Tout ça fait que je suis devenu le joueur que je suis aujourd’hui. Je n’ai pas encore eu de discussion avec le coach pour savoir ce qu’il attend de moi, mais j’imagine que ça va arriver. »

Ses ambitions. « J’ai envie de jouer, d’obtenir des minutes aux côtés de ces grands joueurs et, donc, de faire mes débuts avec la Belgique. Je suis là pour profiter de ce moment, mais j’espère naturellement avoir du temps de jeu et pouvoir aider l’équipe. Si je dois marquer, je marquerai (il rigole). »

« Un bon contact avec Hoefkens »

La Nations League. « Ce sera forcément spécial d’affronter les Pays-Bas, puisque j’ai joué deux ans en Eredivisie. La Nations League est un beau tournoi avec de belles équipes à défier. Bien sûr, il y a la Coupe du monde au Qatar et l’Euro U21 qui se profilent, mais je me focalise d’abord sur ces quatre matches de Nations League. »

L’Eredivisie. « Est-ce facile d’être un attaquant dans le championnat des Pays-Bas ? Je ne sais pas (il sourit). En revanche, je sais que c’est un bon championnat pour les joueurs qui veulent se relever ou quand ça n’a pas été lors de la précédente expérience. C’est ce qu’il s’est passé, pour moi, à Vitesse. »

Son avenir. « Avec Vitesse, nous n’avons pas réussi à obtenir le ticket européen mais, dans tous les cas, ça n’aurait rien changé pour mon futur. Pour moi, Vitesse, c’est terminé maintenant. J’ai encore deux ans de contrat à avec Bruges, donc on verra si je reste à Bruges ou si je vais ailleurs. Pour l’heure, je veux évoluer dans un club où on me donne de la confiance et où je pourrai jouer. Je connais bien Carl Hoefkens (NDLR : le nouveau coach du Club), je l’ai eu comme coach chez les jeunes, j’ai toujours eu un bon contact avec lui. On a eu l’occasion de discuter du futur, mais on verra ce qu’il adviendra. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb