Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Edito: Felice Mazzù à Anderlecht, le choix de la raison

Après deux ans au Parc Duden, Felice Mazzù change donc de camp. Le Lotto Park devient son nouveau théâtre, son nouveau terrain de jeu.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Certains parleront de trahison, d’autres d’une occasion unique pour Felice Mazzù de prouver que l’épisode Genk n’était qu’un accident de parcours et qu’il est capable d’entraîner une équipe du G5 !

Et si c’était finalement juste le choix de la raison. Quoi qu’on en dise, même si le sporting bruxellois n’est plus aussi flamboyant qu’avant, il n’en reste pas moins un des clubs les plus prestigieux de Belgique. Difficile de dire « non » quand on vous propose un tel challenge.

Le choix de la raison mais a-t-il pour autant raison ? Il doit s’attendre à faire face aux doutes et aux questionnements.

1. Sa première expérience dans un club du top n’a pas été concluante :

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs