Accueil Sports Tennis

Nadal-Djokovic: le fiasco de l’après-match

Terminer un match vers 1h15 a des conséquences…

Temps de lecture: 4 min

Les amateurs de tennis ont vécu une soirée inoubliable lors du quart de finale phénoménal entre Nadal et Djokovic, achevé vers 1h15 du matin au bout d’un combat entamé en mai et terminé en juin, ironiseront certains. Que ce soit dans le public au stade de Roland-Garros ou devant le petit écran : tout le monde a pris du plaisir. Mais, une fois, le match terminé, ce fut la galère pour les spectateurs de rentrer chez eux en raison d’un manque d’organisation au niveau des transports publics. Et certains, sur les réseaux sociaux, ont rapporté des prix excessifs de la part de certains taxis (jusqu’à 45€ le kilomètre…). Amélie Mauresmo, directrice du tournoi, est parfaitement consciente de la problématique qui se pose pour tous les matchs programmés en night session. « C’est un point qui sera clé dans le futur », a-t-elle fait savoir. Et d’inviter à une réflexion avec la Ville de Paris. « On pourrait éventuellement retarder les derniers métros. Il faudrait effectivement envisager des choses sur ce point car, actuellement, nous ne proposons rien pour les spectateurs une fois qu’ils quittent le stade ».

Les joueurs mécontents

Au-delà de l’aspect organisationnel pour les spectateurs, les joueurs ont également exprimé leur mécontentement sur l’horaire tardif de fin du match. « C’est trop tard, sans aucun doute », a lâché le vainqueur, Nadal. « Je ne peux pas me plaindre parce que j’ai deux jours de repos (avant la demi-finale vendredi, ndlr), mais si je n’en avais qu’un, ou si l’on prend le cas de Zverev à Madrid (qui a terminé sa demi-finale à une heure passée, s’est couché à 5h20 et dû jouer la finale 13 heures plus tard), alors c’est un gros problème », a souligné l’Espagnol. « Commencer les matchs ici à 21h00, sur terre battue, au meilleur des cinq sets, ça peut durer très longtemps », a-t-il rappelé. « Les sessions nocturnes débutent trop tard », a également déploré Djokovic. « Mais ce sont les TV qui décident. C’est le monde dans lequel nous vivons. Les diffuseurs décident que ce match se jouera de nuit, celui-là de jour. Ils donnent de l’argent, ils décident », a-t-il ajouté.

>>> Nadal à Roland-Garros: le syndrome de toutes les inquiétudes

Des pistes à explorer

Alors, Roland-Garros va-t-il changer son fusil d’épaule ? « Il est certain que l’horaire du match du soir peut poser question », a reconnu Amélie Mauresmo. « Ces questions, je me les pose aussi. On peut se dire que ce sont dix matchs et se demander si, avec les repos du lendemain, ça peut quand même passer. On se posera ces questions à la fin du tournoi au moment de faire le débrief, de voir ce qui a bien fonctionné ou moins bien. Ces questions seront sur la table en tout cas. Mardi, quand on voit que Zverev et Alcaraz ont fini vers 20h15, on n’aurait pu gratter qu’une demi-heure en gros… » Une autre piste envisagée serait aussi de commencer les matchs plus tôt sur le court Philippe Chatrier, à 11h au lieu de midi.

En tout cas, l’intérêt du public a été marqué au cours de la quinzaine pour les matchs en soirée. Même avec 10 degrés au cœur de la nuit et des plaids pour les VIP, les spectateurs étaient présents en nombre mardi soir pour assister à la victoire de Nadal. « Sur tous les matchs en night session, il y avait du monde. Je pense qu’il y avait un vrai enthousiasme pour les gens qui travaillaient en journée et ne venaient qu’en soirée. Pour les téléspectateurs, j’ai moins de recul, mais j’ai aussi des retours de la part de gens qui sont ravis de voir du tennis le soir quand ils travaillent la journée. Il y a un vrai intérêt de ce point de vue-là. » Bref, on reverra des matchs en soirée à Roland-Garros l’année prochaine. Rappelons tout de même que l’organisation des night sessions permet aux organisateurs d’accueillir au total 600.000 spectateurs contre 450.000 par le passé et que l’impact n’est, donc, pas nul d’un point de vue financier… L’argent, toujours l’argent.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Mahieu Claude, jeudi 2 juin 2022, 17:33

    Décidément, les français ne sont pas les rois de l'organisation ! Champions League , Roland Garros !

  • Posté par Jean Luc, mercredi 1 juin 2022, 16:14

    Moresmo: tu organisés un tournoi avec de l'argent public, tu places un match clé en soirée pour le vendre au privé, et le public devrait encore rallonger son service à ses frais pour ce qui est devenu une organisation purement commerciale ? Il y a limites à l'indécense - mais tu ne les a pas apprises - pas plus que les joueurs qui en profitent largement

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 1 juin 2022, 13:52

    Vu le mépris affiché par l'organisation à l'égard de la télévision de service public, j'espère que la Ville de Paris les enverra taper leurs balles ailleurs.

  • Posté par Bartet Guy, mercredi 1 juin 2022, 14:15

    Ça m'étonnerait. Je suppose que la Ville de Paris touche son petit paquet de sous aussi.

Sur le même sujet

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb