Accueil Monde Amériques

Comment Cuba contraint les Etats-Unis à la détente

La Maison Blanche a annoncé un allégement des sanctions envers Cuba, à quelques mois des élections de mi-mandat et ce malgré que La Havane durcisse la répression envers l’opposition.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’administration Biden accroît le soutien au peuple cubain. » Voici le titre du dernier communiqué du département d’Etat sur Cuba. Les Etats-Unis renouent en partie avec la politique de détente des années Obama. Washington supprime des restrictions mises en place par Donald Trump. La plus spectaculaire ? L’annulation du plafond d’envoi des Remesas (transfert de fonds aux familles cubaines), actuellement limité à 1.000 dollars par trimestre. Les Cubano-américains pourront, comme lors du dernier mandat de Barack Obama, envoyer le montant qu’ils souhaitent à leurs proches. Mieux, il ne sera plus nécessaire d’avoir de la famille dans l’île des Caraïbes pour y transférer des dollars. C’est une bouffée d’oxygène pour un peuple soumis à une crise économique sans précédent et pour la relance d’un petit entreprenariat cubain moribond depuis l’élection de Donald Trump. L’administration Biden veut aussi faciliter les procédures légales d’immigration à travers le programme de réunification familiale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs