Accueil La Une Belgique

«Il faut une nouvelle grande réforme du marché du travail»

Objectif : « atteindre un taux d’emploi de 80 % en Belgique ». Le moyen : une nouvelle réforme du marché du travail. Quotité exemptée d’impôt, dégressivité des allocations de chômage, formation, remise au travail des malades de longue durée… le bleu y va.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le bond en avant du taux d’emploi est le but, la réforme du marché du travail est la façon. Les partenaires de la Vivaldi se sont entendus déjà sur ce que l’on a appelé un « jobs deal », qui avait trait notamment à l’e-commerce. Plus de flexibilité. « Cela ne suffira pas », soutient Georges-Louis Bouchez. Certainement pas à atteindre un taux d’emploi de 80 %. D’où ce « jobs deal II », nouvelle rafale de mesures à mettre en œuvre dans la foulée de l’élaboration du budget 2023, fin d’année, afin de réformer plus en profondeur le marché du travail. « Marre des petits chèques et toutes ces choses : nous avons besoin de réformes structurelles. »

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs