Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Les premiers mots de Nadal après la terrible blessure de Zverev: «Le voir en larmes, c’est très difficile»

Rafael Nadal, qualifié pour la finale de Roland-Garros, est revenu sur l’abandon de Zverev.

Temps de lecture: 2 min

C’était un choc de titans auquel on assistait, ce vendredi après-midi, entre Rafael Nadal et Alexander Zverev. Alors que l’Espagnol menait un set à zéro et qu’il s’apprêtait à disputer un deuxième tie-break, le match s’est arrêté net (7-6 (10/8), 6-6). La faute à pas de chance pour le joueur allemand. Sur un coup a priori anodin, la cheville droite de ce dernier est restée bloquée dans le terrain. Ce qui a valu des cris de douleur et un abandon précoce.

Si le joueur de 25 ans a quitté dans un premier temps le court Philippe-Chatrier en chaise roulante, il y est revenu avec des béquilles. Histoire de saluer l’arbitre, son adversaire et de recevoir une véritable ovation du public parisien.

Qualifié pour une nouvelle finale de Roland-Garros, Rafael Nadal n’était pas des plus à l’aise, au moment de livre son analyse de la rencontre. Il avait surtout une pensée pour Zverev. « C’est très dur… », commenta un Nadal choqué par la blessure de son adversaire et qui s’est immédiatement dirigé vers lui pour le soutenir comme il pouvait. « Je suis très triste pour lui. Le voir tout d’un coup en larmes sur le court, c’est très difficile. Il était en train de jouer un tournoi incroyable, c’est un très bon collègue sur le circuit, quelqu’un que je croise tous les jours avec qui je m’entraîne parfois. Je sais tous les efforts qu’il fait pour tenter de gagner un tournoi du Grand Chelem, mais pour le moment, il est très malchanceux. La seule chose dont je suis certain, c’est qu’il en gagnera un, un jour, et peut-être même bien plus qu’un seul… Je lui souhaite un rétablissement le plus rapide possible. C’était un match très dur. Ce n’est pas facile de s’exprimer après une telle situation. Bien sûr, pour moi, être en finale de Roland-Garros, une fois de plus, c’est en rêve, sans aucun doute. Mais dans le même temps, finir un match dans ces conditions. Si on est humain, c’est impossible d’être content. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb