Accueil

Quand glace rime avec audace

Poivres, fenouil, estragon, chicons, aubergine, anchois… Des chefs audacieux font entrer la crème glacée dans l’ère de la gastronomie givrée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Si les sorbets, un sirop de sucre enrichi de pulpe de fruits, étaient appréciés des peuples de l’Antiquité entourant le bassin méditerranéen, la crème glacée est arrivée chez nous bien plus tard, rapportée de Chine par Marco Polo. Au XIIIe siècle, celui-ci la fait découvrir aux Italiens, restés depuis réputés pour leur savoir-faire en la matière. Longtemps réservée aux tables royales, la glace s’est démocratisée avec le développement de la réfrigération moderne après la 1re Guerre mondiale. Plutôt réservée aux enfants jusqu’il y a vingt ou trente ans, elle est désormais un plaisir partagé par tous.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs