Accueil Culture Musiques

Hayoung Choi, lauréate du Concours Reine Elisabeth: «En me réveillant, j’étais comme dans un rêve»

La Coréenne Hayoung Choi, 24 ans, est la première lauréate du Concours Reine Elisabeth. Une violoncelliste audacieuse, au jeu intense et flamboyant.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

Une personnalité lumineuse, souriante, naturelle. Au lendemain de sa victoire au Concours Reine Elisabeth, session violoncelle, la Coréenne Hayoung Choi, 24 ans, est sur un petit nuage. « C’était surréel… En me réveillant ce matin, j’étais comme dans un rêve. Je connaissais le concours depuis toute jeune. J’avais l’habitude de regarder les sessions de violon. Et lorsqu’ils ont annoncé une session consacrée au violoncelle, j’ai bien sûr rêvé de participer. Ça aide énormément dans une carrière. »

Au terme de quatre semaines intenses de Concours, Choi est montée sur la plus haute marche du podium grâce à un programme audacieux (le Concerto de Lutoslawski en finale), incarné de manière grandiose et impériale. Le début sans doute d’une belle carrière.

Vous avez déjà participé à plusieurs concours. Qu’est-ce qui différencie le Reine Elisabeth ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs