Accueil La Une Économie

Grève du zèle à l’aéroport de Charleroi: une heure en plus à prévoir

Une dizaine d’avions devraient être impactés par ces retards. Il est donc conseillé d’arriver 3 heures en avance.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

En front commun (CSC-police, CGSP Admin et SNPS), les policiers de l’aéroport de Charleroi, venus renforcer la sécurité après les attentats de Bruxelles, protestent aujourd’hui pour la seconde fois. Motif : le manque d’effectif.

Dans ce contexte, ils entendent faire une vérification complète et minutieuse de tous les passagers. Ce qui devrait avoir un impact important sur les délais de check-in et les horaires de décollage des avions.

Une heure de plus

Selon Raoul Moulin, dirigeant responsable du Secteur Police CSC services publics, « une bonne heure en plus est à prévoir pour la vérification des passagers d’un seul vol ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Alexandre Esquenet, vendredi 10 juin 2016, 6:31

    L'aéroport brasse énormémént de passager, arrêtez de le critiquer. Regardez plutôt la cacauphonie de Zaventem ...

  • Posté par Fernand Stenuit, jeudi 9 juin 2016, 12:03

    Encore une fois charleroi . Bientot, il n'y aura plus besoin de police car il n'y aura plus de passager .

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs