Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Le maillage des jardins collectifs et privés s’intensifie

Des jardins ouverts mais dans une philosophie durable

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 2 min

Le réseau des jardins, privés et publics, ou plutôt collectifs, s’amplifie en Luxembourg. En tout cas, il se fait mieux connaître. Les 18 et 19 juin prochains, la députée provinciale Thérèse Mahy (CDH) lancera de nouveau son week-end des « Jardins ouverts » en pensant « jardins durables ». Exit, dans ce parcours, les utilisateurs de glyphosate…

Dans ce cadre, on pense compost, paillage, purin de plantes, associations végétales, autant de techniques et de produits qui respectent et laissent vivre la terre. Dans ce cadre, la députée joue sur deux terrains, celui de l’appel à projets « Notre jardin, un partenaire durable », le troisième du genre, et secundo, les jardins ouverts.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs