Accueil Monde Afrique République démocratique du Congo

Visite royale en RD Congo: le roi Philippe a réussi le grand écart entre le passé et l’avenir

Entre les « regrets » pour le passé colonial et les promesses d’un avenir partagé, le roi Philippe ouvre une nouvelle page des relations entre le Congo et la Belgique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Dans Kinshasa, encombrée, survoltée, déchirée par les projets immobiliers, qui subit de plein fouet les violences du présent et les passions d’une campagne électorale en gestation, le roi Philippe a réussi le grand écart entre le passé et l’avenir. Avant d’aborder le futur, il lui fallait d’abord faire face à un passé qui a sans doute hanté sa jeunesse et aucun rendez-vous n’a été manqué.

Une reconnaissance tardive

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par D Marc, vendredi 8 juillet 2022, 18:35

    « Le moment symbolique de la remise de la dépouille de Lumumba ». Sachant qu’il s’agit de la dent d’un inconnu (non autentifiée) tout est dit sur les relations entre l’ancienne colonie et la métropole.

  • Posté par D L, jeudi 9 juin 2022, 15:05

    Bon maintenant qu'il a exprimé ses regrets, fermons la page afin que les congolais ne puissent plus rien nous réclamer de plus. Pour avoir voyagé dans ces pays, je constate que le peuple local s'en fout et que seuls des intellectuels de différentes ethnies instrumentalisent cela ainsi que ceux d'ici qui écoutent trop des nihilistes écolo,PTB ou socialo pour faire un plat de cette histoire. Merci Léopold Ii, repose en paix avec les âmes des premiers colons.

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 9 juin 2022, 13:07

    Tout ça n'a pas beaucoup de sens, mais cadre bien avec le climat d'auto-flagellation actuel. Juger une époque en fonction des moeurs et valeurs d'une autre époque est totalement absurde.

  • Posté par Vanloo , jeudi 9 juin 2022, 20:26

    Excellent commentaire, on est hélas à une époque de jugement à postériori. Petit exemple dans ce contexte le roman très connu d'Agatha Christie "Dix petits nègres" vient d'être rééditer sous le titre "Ils étaient dix"

Aussi en République démocratique du Congo

RD Congo: la grave crise de confiance entre Kinshasa et la Monusco

Deux personnes ont été tuées dimanche lorsque des Casques bleus ont ouvert le feu sur un poste frontalier avec l’Ouganda, dans l’est troublé de la RDC, où des manifestations anti-ONU ont secoué la région la semaine dernière. L’incident a été qualifié de grave par le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs