Accueil La Une Belgique

Les syndicats sur les prisons: «Le gouvernement méprise les agents francophones»

Les syndicats chrétien et socialiste ont formulé ce mercredi une contre-proposition au protocole d’accord du ministre de la Justice. Le gouvernement l’a refusée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les syndicats CGSP et CSC sont «déçus» par le gouvernement qui a refusé leur contre-proposition pour mettre un terme à la grève dans les prisons, ont-ils indiqué ce jeudi à l’agence Belga. Le ministre de la Justice Koen Geens et le Premier ministre Charles Michel n’ont pas voulu entendre les revendications des agents francophones, estiment-ils.

Les syndicats chrétien et socialiste ont formulé ce mercredi une contre-proposition au protocole d’accord du ministre de la Justice, accepté par trois syndicats néerlandophones (ACV, ACOD, VSOA) et l’organisation libérale francophone SLFP. Ils réclamaient le maintien des 7.075 équivalents temps plein jusqu’à la fin de la législature mais le Premier ministre considère que les négociations sont terminées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Fernand Stenuit, jeudi 9 juin 2016, 22:45

    Il vient un moment ou il faut dire : assez! Les grévistes ont tout fait pour aggraver la situation . Et les syndicats ne voulant pas perdre la face (ni leur fric) continuent leurs actions . Vivement la privatisation de tous ces services publics qui sont incapables d'une gestion efficace . La poste se porte bien, merci, pourvu que ça dure .

  • Posté par MINE, jeudi 9 juin 2016, 19:31

    Quelle mauvaise foi chez ces syndicalistes. Qu´ils changent d´arguments, au lieu de toujours dénigrer. Les dommages collatéraux de leur irresponsabilité sont énormes.:

  • Posté par Alain Monsieur, jeudi 9 juin 2016, 17:31

    Peut-être est-il devenu temps de songer à privatiser le système pénitentiaire belge ? Si on me rétorque qu'il s'agit d'un service public alors je répondrais que "qui dit service public dit aussi continuité du service public". Après plus d'un mois de grève qu'en est-il de l'organisation d'un service minimum ou de possibles réquisitions auxquels sont soumis d'autres services publics comme la Police par exemple (Cf dernière déclaration du Ministre de l'Intérieur) ?

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs