Accueil Sports Hockey

Hockey Pro League: un partage et quelques regrets pour les Red Lions

Face à l’Inde, la Belgique a dominé les échanges mais elle n’a pas réussi à tuer le match quand elle en avait l’opportunité. De quoi offrir de nouveaux enseignements sur la route vers la prochaine Coupe du monde.

Temps de lecture: 4 min

Ce premier duel face à la 4e nation mondiale constituait un véritable test dans cette Pro League pour les protégés de Michel van den Heuvel. Un match important face à un adversaire de très grande qualité pour évaluer le travail et les progrès effectués durant ces dernières semaines. Avec Loic Van Doren dans les buts (Vincent Vanasch était encore laissé au repos après avoir remporté un second titre, dimanche dernier, en Allemagne), les Belges subissaient le pressing indien durant les premières mais le gardien anversois était vigilant aussi bien sur penalty que sur la possibilité d’Akashdeep Singh. À la 9e minute, Les Lions obtenaient un premier penalty mais la tentative de Tom Boon était repoussée. Les 2 autres p.c. belges n’étaient pas plus fructueux. Il y avait énormément de rythme dans la partie mais également un gros travail défensif des 2 équipes.

Et c’est finalement à la 18e minute que les visiteurs trouvaient l’ouverture via Shamsher Singh. Mais la réaction ne tardait pas. Et après un premier essai infructueux de Nicolas De Kerpel, l’attaquant de l’Herakles servait idéalement Cédric Charlier qui ne se privait pour égaliser (21e). La partie était d’un haut niveau technique et l’intensité des duels impressionnante. Les 2 nations se tenaient de très près et la moindre erreur pouvait se payer cash. Les Belges contrôlaient cette fin de première période (64 % de possession durant les 30 premières minutes) mais ils ne parvenaient pas à concrétiser cette légère domination au marquoir.

La seconde période débutait comme la première avec une pression indienne mais sans Arthur Van Doren (entorse à la cheville et Pro League terminée). Mais Loic Van Doren sauvait les siens avec un arrêt incroyable. Et alors que les visiteurs semblaient prendre le dessus, c’est bien Simon Gougnard qui plaçait les Red Lions au commandement en inscrivant un but de toute beauté (36e). En fin de 3e quart-temps, Florent van Aubel se créait une belle possibilité mais son tir en revers loupait la cible. Mais les Indiens restaient toutefois dangereux et la défense ne pouvait pas se permettre de relâcher son attention.

Conserver la structure

Les Red Lions devaient continuer de la sorte dans le dernier quart d’heure en gardant leur structure, en ne laissant pas jouer leurs adversaires et en maintenant une grosse pression. La 4e nation mondiale tentait bien d’inverser la tendance mais elle se heurtait à un véritable mur blanc. À la 51e minute, les Belges obtenaient un 6e penalty et Nicolas De Kerpel ne se privait pas pour inscrire le 3e but de son équipe. Mais 2 minutes plus tard, l’Inde obtenait un stroke logique. Harmanpreet Singh ne tremblait pas et inscrivait son 17e but de la Pro League. La pression était extrêmement forte sur le but de Loic Van Doren et à 2 minutes de la fin de la rencontre, Jarmanpreet Singh égalisait sur une phase de penalty. Et malgré 3 derniers p.c. (1 sur 8), les Lions ne parvenaient finalement pas à remporter ce duel (3-3) malgré une bonne prestation. Aux Shoot-outs, ce sont les Indiens qui repartaient finalement avec le point bonus.

Il y avait donc de quoi nourrir certains regrets au moment de tirer le bilan de cette rencontre comme le confirmait Nicolas De Kerpel. « Je ne sais pas réellement expliquer ce qui s’est passé et pourquoi nous n’avons pas réussi à conserver notre avantage au marquoir. Nous aurions dû remporter cette rencontre car nous avons l’expérience et les joueurs pour y parvenir. C’est dommage. Nous avons dominé ce duel et nous aurions pu marquer plus de buts. On s’est un peu fait avoir par les Indiens qui nous ont emmenés dans une sorte de match ping-pong. On a perdu un peu la structure après la pause suite à la blessure d’Arthur Van Doren. Nous devons également retrouver notre rythme de croisière sur penalty. Mais je suis confiant pour l’avenir et la suite. »

Ce dimanche (16h30), les Red Lions tenteront donc de hausser encore un peu plus leur niveau pour remporter un 9e succès dans la compétition. Car face à un adversaire comme l’Inde, rien n’est jamais acquis et le match peut toujours basculer jusqu’à la toute dernière seconde.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hockey sur gazon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Hockey, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb