Accueil Belgique Politique

Survol de Bruxelles: la Région capitale sort l’artillerie lourde

La Région bruxelloise lance plusieurs actions en justice contre le gouvernement fédéral pour le contraindre à réduire le survol intensif de la capitale. Des communes flamandes de la périphérie nord ont également intenté une action.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’était imminent, avant l’entrée en vigueur ce lundi 13 juin d’un nouveau règlement européen qui réorganise les possibilités pour les Etats membres de restreindre les activités des aéroports situés sur leur territoire. Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) et sa ministre de l’Environnement Céline Fremault (CDH) ont annoncé jeudi à l’issue du conseil des ministres régional le lancement devant le tribunal de première instance de Bruxelles de trois actions en cessation environnementale relatives au trafic aérien de l’aéroport de Zaventem. Les communes de Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert, Evere et Schaerbeek ont annoncé dans la foulée qu’elles s’associaient à la procédure, et c’est l’ensemble des 19 bourgmestres de la Région qui sont invités à une réunion d’explication qui aura lieu ce vendredi, avant qu’ils décident éventuellement de se joindre à la cause. Le mouvement Pas Question et l’association Bruxelles Air Libre ont également indiqué qu’ils interviendraient dans ces actions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Info « Le Soir » Voyages du parlement wallon: les dépenses somptuaires de Marcourt et du greffier

Du 11 au 15 novembre 2021, les deux hommes se sont rendus à l’exposition universelle de Dubaï. Vol en classe business contraire au règlement wallon, hôtel à 542 euros la nuit, guide à plus de 3.000 euros, le coût total du voyage est estimé à 19.000 euros d’après les documents obtenus par « Le Soir ». Et c’est loin d’être le seul voyage...

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs