Accueil Monde France

Législatives françaises: «Une majorité relative peut être bénéfique pour la démocratie» (ULB)

Si Emmanuel Macron passe à côté de la majorité absolue, le rôle du parlement pourrait en sortir renforcé, souligne Awenig Marié, chercheur au Cevipol.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Le premier tour de ces législatives montre un président français affaibli par rapport à 2017. Awenig Marié est chercheur au Centre d’études de la vie politique (Cevipol) à l’ULB et fondateur du Datan, un site qui suit l’activité parlementaire française.

L’Assemblée nationale a-t-elle repris du pouvoir ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs