Accueil Léna

Fabrizio Romano, l’oracle italien du marché des transferts dans le football

Dans l’univers du ballon rond, un nombre incalculable de supporters est de plus en plus obsédé par l’étude des rumeurs autour des transferts de joueurs. Un jeune Napolitain règne en maître sur ce genre journalistique à part entière.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

En général, l’intrigue affective qui encercle le football est bâtie autour d’aspirations et de souhaits. Or, elle comporte une autre catégorie de moindre importance, une succursale de cet univers, qui est principalement construite sur les rêves. Le calciomercato (marché des transferts), une des principales addictions des supporters lorsque les gradins se vident pendant la période estivale, est né dans cette fracture entre la fin d’une saison et le début de la suivante. Cette frontière floue entre l’imaginaire et le réel où les clubs posent des questions, présentent des offres, tentent de se renforcer en acquérant de nouveaux joueurs, et recrutent finalement ceux qui sont à leur portée. Fait surprenant : c’est à ce moment précis que les fans, dans une attitude pratiquement puérile, pourraient avaler, s’il le fallait, des couleuvres.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs