Accueil Opinions Cartes blanches

Ouvrons les portes de l’Europe à l’Ukraine!

Dans une « Lettre ouverte aux dirigeants européens », des universitaires et des personnalités européennes appellent les chefs d’Etat et de gouvernement à confirmer unanimement la décision du Parlement européen puis de la Commission d’octroyer à l’Ukraine le statut de candidat à l’entrée dans l’Union européenne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Après le Parlement européen, la Commission a rendu un avis favorable à l’octroi pour l’Ukraine du statut de candidat à l’entrée dans l’UE. À l’initiative du collectif « Pour l’Ukraine, pour leur liberté et la nôtre ! » et en écho à la société civile, 270 universitaires et personnalités européennes adressent une requête aux Chefs d’États et de gouvernements : confirmez unanimement cette décision !

Par sa résistance à la barbarie, au nom de la défense de sa souveraineté et des libertés démocratiques, l’Ukraine prouve qu’elle partage et défend le meilleur des valeurs européennes. Sa candidature est un honneur, une chance et un devoir. Il revient désormais à chaque État européen de fournir à l’Ukraine toute assistance dans son chemin vers l’adhésion et, d’abord, les moyens de se défendre et vaincre l’agresseur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 24 juin 2022, 20:14

    Les objectifs avoués par V. Poutine ... est de reconquérir les terres de Pierre le Grand ! (son discours à Saint-Pétersbourg ). L'Ukraine n'a d'autre choix que de se battre pour sauver sa terre et aux pays démocratiques de l'y aider .

  • Posté par lambert viviane, jeudi 23 juin 2022, 11:45

    L'Ukraine peut être candidate et suivre la procédure d'accès. Aucun favoritisme et se rappeler surtout qu'en aucun cas, l'Europe n 'accepte l'adhésion d'un pays en guerre. Cela prendra au mieux 20 ans. Conclusion: arrêt immédiat des combats " quoi qu'il en coûte". Zelenski commence à fatiguer et doit s'engager à simultanement reconstruire son pays et ramener sa population au bercail. Dans la négative, envoyons ces réfugiés très rapidement aux USA et CANADA qui regroupent des deux plus grandes communautés ukrainiennes hors pays.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 24 juin 2022, 20:10

    @lambert viviane. C'est bien joli et simplet comme raisonnement ... mais avez-vous pris connaissance des objectifs de Poutine ? Mdr.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 21 juin 2022, 15:19

    Dans ce dilemme géopolitique d'afflux massif vers l'Europe (et aussi l'Otan) , il y a deux voies : Soit nous "persuadons" le pays agresseur (Fed. Russe) d'arrêter ses conquêtes insensées pour de nouveaux territoires ; Soit nous aidons ces pays à mieux s'équiper pour se DÉFENDRE . Si cette dernière solution semble hasardeuse (les russes sont la 2ième puissance mondiale) ; la 1ère option est l'adhésion à l'Europe (comme parapluie) ou en jouant sur toute une série de sanctions à l'encontre du (des) agresseur(s). Cette 1ère option semble inéluctable car elle ne changera pas grand chose étant donné que nous serions de toutes manières obligé d’accueillir les réfugiés des zones envahies par les russes !

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 21 juin 2022, 15:38

    ... les accueillir rapidement au sein de l'E.U. ..

Plus de commentaires

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs