Accueil Énergie

Guerre en Ukraine: l’Europe commence à s’inquiéter des baisses de livraisons de gaz russe

De nombreux pays subissent des interruptions d’approvisionnement. Néerlandais, Allemands et Autrichiens rallument des centrales électriques au charbon. En Belgique, il n’y a pas de pénurie, mais la ministre fédérale de l’Energie affine le plan d’urgence au cas où.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

C’est une inquiétude diffuse qui est en train de se répandre en Europe : dans un pays puis dans l’autre, les voyants commencent à s’allumer pour signaler des restrictions de plus en plus sérieuses quant à l’approvisionnement en gaz russe. Officiellement, celui-ci ne fait pas l’objet de sanctions européennes. Mais il n’en reste pas moins que les livraisons ont sévèrement chuté : selon le cercle de réflexion bruxellois Bruegel, qui compile les données disponibles, 1,1 milliard de m3 ont été livrés par Moscou aux pays européens la semaine dernière. C’est trois fois moins qu’à la même époque l’an dernier (3,07 milliards de m3).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

51 Commentaires

  • Posté par Frissen JM, mercredi 22 juin 2022, 7:28

    Quelle collection de propos pathétiques ! Les pro-Poutine et leur matraquage immonde pour défendre un pays et un régime de merde dont les valeurs sont aux antipodes des nôtres. De l'autre, des pleurnichards qui se plaignent de tout, tapent sur les politiques quoi qu'ils fassent (le covid ? C'est de leur faute ! La guerre en Ukraine ? C'est de leur faute ! L'inflation ? C'est de leur faute ! Les pénuries ? C'est de leur faute). Mais secouez-vous un peu bon sang ! Des millions de Russes vivent dans des campagnes sans routes, sans canalisations, sans eau courante et eau chaude, sans chauffage( pour 14% de toutes les habitations !) ! Malgré les milliards détournés par la clique de kleptocrates et de mafieux au pouvoir à Moscou et Saint Petersbourg. Nous, on nous demande juste de faire un effort ! De baisser son chauffage en hiver ; de prendre moins sa voiture si c'est possible et d'accepter pour un temps de faire des sacrifices ! Au lieu de ça, des réactions de lavettes incapables de comprendre que nous n'avons pas le choix et que cette étape est nécessaire dans la réorientation énergétique du continent. Comme notre réarmement qui se fera, forcément, au détriment d'autre chose ! Quant aux naïfs qui pensent que ce que les Russes ne nous vendent pas, ils le vendent aux Chinois, ils se fourrent le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. La Russie vit grâce à son commerce avec l'Europe pour plus de 50%. Elle a une balance commerciale positive grâce à l'Europe. Non seulement, la Chine, qui n'a pas les infrastructures gazières, ne peut pas compenser (les Russes profitent temporairement du prix élevé pour couper le robinet avant un rééquilibrage des prix par le marché à terme) mais dans le cas de la balance commerciale, on verra la différence entre un nain économique qui ne vit que de ses rentes énergétiques et une puissance majeure qui va faire main basse sur des pans entiers des sous-sols de Russie. Un nouveau monde bipolaire se met en place. Nous manquons des terres rares (et le combat va s'intensifier en Afrique pour y lutter contre les Russes et les Chinois) et d'énergie à bas coût contre quoi nous trouverons des solutions en se réorientant. Mais nous avons un moyen de pression sur la Chine qui essaye de ne pas trop soutenir Moscou (sauf en paroles) car elle sait qu'une autre salve de mesures venant des Occidentaux (USA, UE, UK, Japon, Australie, N-Z, Canada pour citer les principaux) pourraient la toucher elle et empêcher le grand rêve du Parti pour 2049 : être la première puissance au monde.

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 23 juin 2022, 11:02

    Les russes ont surtout besoin ... de Trolls et de va-t'en-guerre !

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 22 juin 2022, 16:53

    D'accord, M. Deghelt, à condition que vous preniez un aller simple pour Moscou. Les Russes ont plus besoin d'aide, les pauvres.

  • Posté par deghelt Rudi, mercredi 22 juin 2022, 11:52

    Les lavettes t'emmerdent. L'Ukraine attend des personnes comme toi. Pourquoi tu n'y va pas, ca débarrasserait la Belgique des imbéciles comme toi.

  • Posté par Clark Vince, mercredi 22 juin 2022, 2:41

    C'est la guerre en Ukraine et il fallait bien s'y attendre de la part des Russes. Nous allons souffrir en hiver. Rien de nouveau donc.

Plus de commentaires

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs