Accueil Léna

Les propagandistes de Poutine: «Ce que nous avons perdu, il nous faut le reprendre»

Les mêmes propagandistes qui, jusqu’alors, assuraient que l’« opération militaire spéciale » en Ukraine avait pour objectif la lutte contre le nazisme, et non l’occupation de territoires ukrainiens, ont discrètement changé de disque.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Le 9 juin, Vladimir Poutine a fait l’éloge de Pierre le Grand à l’occasion du 350e anniversaire de la naissance de celui-ci. Lors d’une rencontre avec les étudiants de l’Ecole polytechnique de Moscou, il a laissé entendre qu’il continuait lui-même l’œuvre du bâtisseur d’empire du XVIIIe siècle. « Une fois de plus, la Russie contemporaine s’attelle à “reprendre et renforcer” ses territoires perdus », a-t-il déclaré, révélant ainsi la véritable raison de l’invasion de l’Ukraine.

Ce thème a été repris à qui mieux mieux dans les principaux talk-shows du pays. Julia Davis, qui suit la télévision russe pour le portail Daily Beast, note que les mêmes propagandistes qui, jusqu’alors, assuraient que l’« opération militaire spéciale » avait pour objectif la lutte contre le nazisme, et non l’occupation de territoires ukrainiens, ont discrètement changé de disque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs