Accueil Belgique Politique

Prix de l’énergie: les écologistes veulent pérenniser le tarif social étendu

Pour Ecolo et Groen, tous les deux dans la coalition gouvernementale, il s’agit de « la prochaine étape logique et nécessaire ».

Temps de lecture: 2 min

Les partis écologistes, membres de la Vivaldi, sont favorables à l’ancrage permanent du tarif social étendu de l’énergie et soumettent un projet de loi à cet effet. Groen et Ecolo parlent de « la prochaine étape logique et nécessaire » et cherchent à obtenir une majorité parlementaire d’ici la fin de l’année.

Pour les revenus les plus faibles de notre pays, un tarif social pour l’énergie est en place depuis un certain temps. En réponse aux prix élevés de l’énergie, cette mesure a été étendue l’année dernière à tous ceux qui ont droit à une allocation majorée, ce qui représente environ 1 million de ménages. En conséquence, la facture d’électricité était diminuée de moitié environ et la facture de gaz d’un cinquième. Le week-end dernier, le gouvernement a prolongé cette mesure jusqu’à la fin de cette année.

Les écologistes soumettent maintenant un projet de loi visant à rendre permanent ce tarif social étendu. Selon les députés Kim Buyst, Kristof Calvo et Samuel Cogolati, c’est « la prochaine étape logique et nécessaire ». « Si le tarif social étendu venait à disparaître à nouveau, cela augmenterait à nouveau la facture énergétique des personnes les plus vulnérables. Nous ne pouvons pas laisser cela se produire », estime M. Buyst.

« Les mesures temporaires sont des décisions importantes, mais elles ne peuvent s’arrêter là », déclare M. Calvo. Les écologistes veulent mobiliser une majorité parlementaire d’ici la fin de l’année, lorsque la prolongation temporaire expirera.

Le Premier ministre Alexander De Croo a déclaré dimanche que les différentes mesures énergétiques seront prolongées jusqu’au début de l’année prochaine si les prix élevés persistent. Cette discussion sera intégrée dans la formulation du budget 2023, a-t-il déclaré. La prolongation du tarif social étendu jusqu’à la fin de cette année a un coût de 185 millions d’euros, selon le ministre de l’Économie Pierre-Yves Dermagne (PS).

Bert Wollants, député de la N-VA, estime que la proposition de Groen est tout sauf équitable. « Celui qui obtient aujourd’hui une prolongation du tarif social est déjà mieux loti qu’avant la crise des prix », affirme Wollants. « Ceci alors que la mesure est payée avec l’argent des impôts des ménages qui ne bénéficient pas d’un tarif social et qui ont aussi du mal avec leurs factures d’énergie. Ainsi, 82 % de la population sera laissée pour compte avec cette proposition. Où est la politique pour la classe moyenne qui se situe juste au-dessus du seuil de revenu ? »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Claude , jeudi 23 juin 2022, 12:21

    Le tarif social pour TOUS car il y a bien des riches dans ce pays mais en réalité pas très nombreux et bien souvent vivants dans des paradis fiscaux hors d'atteinte et non concernés par la consommation locale .

  • Posté par Framboise Rémi, mercredi 22 juin 2022, 18:47

    Les profiteurs ne sont pas les chômeurs ni les travailleurs précaires à qui l'état lache des miettes pour ne pas qu'ils se révoltent. Les profiteurs sont les dirigeants des grandes entreprises, qui reçoivent des millions de subsides chaque année, subsides qui ne font que grossir leurs bénéfices et dont ils n'ont pas réellement besoin...

  • Posté par zay sergio, mercredi 22 juin 2022, 18:38

    encore une fois les éscrolos talibans font les grandes de España avec l'argent qu'ils n'ont pas et qu'ils espèrent de récupérer avec des nouvelles taxes. Aux armes, citoyens !

  • Posté par Raspe Eric, mercredi 22 juin 2022, 18:52

    Un nouvel appel au meurtre indigne de ce journal! Son auteur mérite d'être éjecté de ce foirum. Voire la prison.

  • Posté par Van Haesendonck Eric, mercredi 22 juin 2022, 16:35

    Mais pourquoi je travaille encore moi si le chômeur a droit à un logement social de la nourriture gratuite et l'énergie à prix réduit ! Que l'on arrête de tout donner pour rien aux "gens qui en ont besoin" et ces gens feront peut-être les efforts et les sacrifices nécessaires pour gagner leur vie !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Ypres: l’extrême droite privée de «Frontnacht» après des semaines d’hésitation

Le conseil communal d’Ypres a tranché : le festival de musique Frontnacht, présenté comme simplement « identitaire » par ses organisateurs, ne pourra pas avoir lieu en marge de l’IJzerwake, dissidence « ultra » du pèlerinage de l’Yser. Les liens entre plusieurs groupes invités et la mouvance néonazie sont désormais trop manifestes pour être ignorés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une