Accueil Société Enseignement

Enseignement: que faire face aux élèves turbulents?

Deux lignes rouges ont été franchies à Tournai, mais les enseignants sont aujourd’hui désemparés face au manque de soutien à leur métier difficile. Pourtant, des solutions existent pour punir tout en restant bienveillant…

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Des jeunes turbulents, cela a toujours existé, même dans ma jeunesse », explique Mario Messineo, directeur d’une école du fondamental à Trooz. « On constate cependant que les faits de violence verbale et/ou physique, que l’on constatait dans le secondaire, ont tendance à se produire aussi en primaire. Et, surtout le fait que cela perdure via les réseaux sociaux. On a donc mis en place une sensibilisation des 5e et 6e primaires sur les dangers d’internet au cours d’informatique. Pour le reste, comme on est encore une école de village où tout le monde se connaît, on pratique beaucoup le dialogue. J’ai donc plutôt tendance à donner une fiche de réflexion aux enfants, qu’ils doivent compléter pour le lendemain. Comme cela les parents sont tenus au courant des faits commis, avec contre-signature de l’enfant, de l’enseignant et de la direction par rapport à ce travail de réflexion.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par dams jean-marie, vendredi 24 juin 2022, 18:01

    Que voulez vous le manque d'éducation au sein des familles dont la mentalité est de tout refuser systématiquement : pas envie de travailler, pas envie de faire un effort de ne plus rien respecter. Tous branchés du matin au soir sur le smartphone , regarder les émissions débiles à la Tv ou ailleurs en prenant exemple sur des influenceurs et influenceuses au cerveau creux ! Et l'influence des politiciens qui se croient tous sortis de la cuisse de Jupiter mais qui sont absents et d'une piètre qualité . A part les jeux ,les sports , les carnavals et les concerts c'est le vide .

  • Posté par Petitjean Marie-rose, samedi 25 juin 2022, 9:48

    Votre vision des familles est particulièrement pessimiste. Ayant la chance de fréquenter de nombreuses jeunes familles, je suis frappée par la volonté de bien faire des jeunes parents, par le souci réel qu'ils ont de leurs enfants. Je suis même admirative car je me dis qu'il est bien courageux de vouloir élever (= emmener vers le haut) des enfants dans une société brutale comme la nôtre.

  • Posté par Lambert Paul, jeudi 23 juin 2022, 16:07

    que sait on de cette petite fille depuis le début de l'année scolaire , de son comportement , peut être que c'est depuis le début qu'elle a un comportement border line et que les 2 institutrices ont essayé de la canaliser mais que rien ne fonctionnait pour en arriver là. On se base sur ce fait sans rien connaître

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 24 juin 2022, 12:00

    Bien que cela ne nous regarde pas, ce que l'on peut éventuellement en conclure, c'est que cette enfant de 4 ans a besoin d'aide et non que l'on fasse son procès, aide élargie à son entourage scolaire et familial, loin de toute cette agitation médiatique.

  • Posté par Longfils Nicole, vendredi 24 juin 2022, 11:33

    On sait qu'elle frappe et mord régulièrement d'autres enfants, qu'ils rentrent chez eux avec des ecchymoses et des marques de dents. Source : des parents d'élèves de la classe de cette enfant.

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs