Accueil Société

Accueil des réfugiés ukrainiens: pourquoi ça part en vrille

Des familles épuisées qui veulent pouvoir partir en vacances. Des bourgmestres au bord de la crise de nerfs. Et des Régions qui temporisent comme elles peuvent. L’été s’annonce très compliqué sur le front de l’accueil des Ukrainiens en Belgique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

J’ai vécu une belle expérience humaine mais il est hors de question que j’accueille à nouveau une famille ukrainienne chez moi. » Alexandra, bruxelloise et mère de trois enfants considère qu’elle a fait sa part. Elle a aussi le sentiment de s’être fait un peu avoir. « On a eu énormément de chance d’arriver à trouver un logement pour la mère et sa fille de huit ans que j’hébergeais. J’ai envoyé une bouteille à la mer sur Facebook et une association m’a aidée. Au niveau des pouvoirs locaux, on m’a dit qu’il n’y avait aucune possibilité. C’était vraiment la galère. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

31 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, vendredi 24 juin 2022, 6:18

    L'accueil des ukrainiens part en vrille car mahdi ne fait pas son travail Il ne l'a d'ailleurs jamais fait.

  • Posté par D L, vendredi 24 juin 2022, 7:14

    Tout au contraire, il est juste et humain. Aux avocats et juges qui foutent le bordel, on ne peut pas accueillir toutes les misères du monde et l'on doit limiter l'accueil à ceux qui ont vraiment droit, et refouler sans appel les autres

  • Posté par Peeters ., jeudi 23 juin 2022, 13:33

    Bravo pour le reportage et l'analyse honnête de Maxime Biermé. Ne s'agit-il pas là d'une provocation aux frontières de la Russie? "La formation et les efforts qui ont été déployés pour préparer les Ukrainiens à ce genre de guerre au cours des 8 dernières années... les États-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne, d'autres alliés... ont vraiment aidé à former les Ukrainiens" - John, attaché de presse du Pentagone Kirby. https://www.youtube.com/watch?v=AAMPDZQnvp4

  • Posté par massacry olivier, jeudi 23 juin 2022, 14:49

    C'est l'Ukraine qui a envahi la Russie? Non !

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 23 juin 2022, 11:25

    Face à la férocité affichée par le pdt Poutine et ses ministres va-t’en guerre d’envahir ses voisins … avons-nous vraiment le choix ? A choisir entre la « prévention » d’accueillir de nouveaux membre U.E , en offrant une protection contre le boulimique voisin … ou bien devoir supporter les millions de réfugiés + le coût des destructions et des malheurs qu’il aura occasionné … Je pense qu’il faudra plutôt pencher pour une nouvelle stratégie d’accélérer l’adhésion des pays qui se sentent menacé. A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle. Et en voyant la chute du pouvoir d’achat en Europe, engendré par la guerre actuelle, je crois qu’il vaut mieux « prévenir que guérir » … et que le surcoût de ces nouvelles adhésions sera vite amorti.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs