Accueil Société

Face à la menace du loup, les bergers wallons commencent à penser «chiens de protection»

Après le dernier massacre d’une vingtaine de moutons à Nassogne, bien des éleveurs pensent qu’il faut aller au-delà des clôtures électriques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 6 min

Le massacre de moutons perpétré par un loup dans une réserve naturelle de Nassogne, mi-mai, suscite à nouveau de nombreuses inquiétudes chez les éleveurs de moutons en Wallonie, qu’ils soient éleveurs à titre professionnel ou complémentaire. Et la question de « s’équiper » avec des chiens de protection, différents des chiens de berger que sont les border collie, tourne de plus en plus souvent dans leur tête. Pour l’heure, selon un groupe Facebook spécifiquement créé à ce sujet, il y aurait environ 35 chiens de protection pour 25 éleveurs wallons.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Lahaye Olivier, jeudi 14 juillet 2022, 11:32

    Combien de bergers vivent en Belgique?

  • Posté par Lambotte Serge, samedi 2 juillet 2022, 0:42

    Qu'on y mette Henry, et qu'il taxe les loups.

  • Posté par Lefèvre Philippe, samedi 25 juin 2022, 11:11

    Faut-il laisser Dutroux et autres prédateurs sexuels en liberté et mettre les jeunes filles en prison pour les protéger ? Faut-il laisser les loups en liberté et mettre les moutons, chèvres, chevaux, bovins, chats, chiens, humains dans des enclos électrifiés avec des dogues pour les protéger ?

  • Posté par Lefèvre Philippe, samedi 25 juin 2022, 11:02

    Les chiens de protection ne sont pas chez nous une solution. Ils sont chers à l'achat et à l'entretien pour des élevages peu ou pas rentables, ils sont bruyants par nature pour éloigner les loups, ils sont dangereux par nature puisqu'ils attaquent à vue tout animal ou humain qui s'approchent du troupeau.

  • Posté par Lefèvre Philippe, samedi 25 juin 2022, 10:56

    Les loups (en fait, est-ce des loups ou de hybrides de loups et de chiens ?) sont des animaux superbes qu'il faut protéger. Sachant qu'aucun animal domestique ne peut résister à une meute de loups, leur présence va faire disparaître l'agriculture paysanne. Bonne affaire pour l'agriculture industrielle dans des hangars. Seule solution de bon sens (mais est-ce encore à la mode ?) des parcs pour des meutes de loups où leur population sera régulée.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs