Accueil La Une

France: nouvelle plainte pour violence contre la secrétaire d’Etat Chrysoula Zacharopoulou

Après deux accusations de viol, la secrétaire d’Etat Chrysoula Zacharopoulou est une nouvelle fois visée par une plainte, cette fois pour violences sans incapacité de travail.

Temps de lecture: 2 min

La gynécologue et secrétaire d’Etat chargée du Développement, Chrysoula Zacharopoulou, est visée par une troisième plainte pour violences sans incapacité de travail par personne chargée d’une mission de service public, selon le parquet de Paris, sollicité vendredi par l’AFP. L’émission de la chaîne TMC a recueilli le témoignage de cette patiente qui dit avoir subi des « violences gynécologiques » lors d’un rendez-vous en 2018 avec Mme Zacharopoulou pour soigner son endométriose.

Le parquet de Paris avait ouvert une enquête, le 27 mai, après le dépôt de deux plaintes pour viol contre Mme Zacharopoulou. Selon l’hebdomadaire Marianne, qui a révélé l’affaire, les faits reprochés auraient été commis dans le cadre de sa profession de gynécologue.

Le précédent gouvernement lui avait confié l’an dernier une mission sur le thème de l’endométriose, un sujet sur lequel elle s’est engagée depuis des années. Son rapport a été remis en janvier à l’Elysée.

Réaction d’Elisabeth Borne, la Première ministre

Jeudi soir sur LCI, la Première ministre Elisabeth Borne a indiqué que Mme Zacharopoulou lui « a dit qu’elle était très surprise, voire choquée qu’on puisse questionner sa pratique médicale ». « Mais je pense que les plaintes sont déposées, la justice va faire son travail » et sa secrétaire d’Etat « aura l’occasion de s’expliquer », a poursuivi la locataire de Matignon. Elle a qualifié de « débat important » celui « du consentement quand on fait des examens ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par De Kegel André, vendredi 24 juin 2022, 17:08

    Quand je vais chez un proctologue, je sais à quoi je m'attend.

  • Posté par Rabozee Michel, vendredi 24 juin 2022, 14:28

    « du consentement quand on fait des examens » J'ai demandé à ma femme, elle est tout étonnée aussi, c'est quoi cette nouveauté ? Quand on prend un rendez-vous, qu'on va chez le gynécologue, le consentement de l'examen gynécologique n'est pas implicite ? Sinon, on y va pour quoi ? Papoter ? Les métiers médicaux ont du mouron à se faire...

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 24 juin 2022, 14:19

    Encore un truc bizarre.

Aussi en La Une

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une