Accueil Sports Football Football à l'étranger Euro 2016

Quand l’Euro ressemble à l’Eurovision

Cet Euro, on va le savourer à sa juste valeur car ce sera certainement l’un des derniers où le soupçon de priorités sportives restera un critère de participation. Le regard de Frédéric Waseige sur l’Euro 2016

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Retour en France, 18 ans après la génération « black-blanc-beur », on se dit que les coqs auront besoin de leur génération « jeune-jeune-jeune » pour triompher. A coup d’ergots et un peu moins d’ego. Pas question de jeûne. L’appétit vient en… jouant.

Cela dit, cet Euro, on va le savourer à sa juste valeur car ce sera certainement l’un des derniers où le soupçon de priorités sportives restera un critère de participation. 24 qualifiés pour 53 équipes en « éliminatoires ». Au train où ça va, lors des prochaines qualifs, même les derniers de chaque groupe joueront des barrages (en 18 allers-retours entre tous les derniers) pour en arriver à 48 qualifiés. Une sorte d’Euro version Eurovision. UEFA-Fifa même combat. Surtout ne pas prendre le risque que des gros marchés ne participent pas au festin. Cela dit, ça ouvre la porte aux « petits » et ça, on s’en réjouit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs