Accueil Monde Europe

L’UE veut préparer l’avènement des avions «zéro émission»

Avions électriques ou à hydrogène pour lutter contre le réchauffement climatique, c’est ce que la Commission européenne propose.

Temps de lecture: 2 min

Avions électriques ou à hydrogène : la Commission européenne a appelé vendredi tout le secteur aérien à rejoindre une « Alliance pour l’aviation zéro émission » afin de préparer l’avènement d’aéronefs ne contribuant plus au réchauffement.

Cette alliance a vocation à « rassembler des représentants des avionneurs, des fournisseurs d’énergie, des agences de standardisation et de certification, des représentants des passagers et des défenseurs de l’environnement, ainsi que les agences de régulation », a précisé la Commission dans un communiqué.

Tous œuvreront à « identifier les obstacles à la mise en service commercial de ces appareils, établir des recommandations et des feuilles de route pour y répondre, promouvoir des projets d’investissement et créer des synergies » entre les membres du groupe, a promis l’institution de Bruxelles.

La décarbonation de l’aviation, qui contribue actuellement à entre 2,5 % et 3 % des émissions mondiales de CO2, constitue l’un des grands enjeux vers la neutralité carbone ambitionnée par l’UE à l’horizon 2050.

Si dans l’immédiat, la réduction de l’empreinte du secteur aérien passe par des carburants d’aviation durable, pouvant remplacer le kérosène d’origine fossile dans les appareils actuels, des constructeurs travaillent sur de nouvelles générations d’appareils, notamment à propulsion hybride ou électrique pour les aéronefs à vocation régionale, soit quelques centaines de kilomètres de rayon d’action.

L’avionneur européen Airbus planche sur un appareil à hydrogène, destiné aux liaisons moyen-courrier, avec l’ambition de le voir aboutir en service commercial en 2035.

L’hydrogène, qui en brûlant ne rejette que de la vapeur d’eau, pose néanmoins de nouveaux défis, notamment de stockage à très forte pression et basse température, ce qui nécessitera, au-delà d’appareils à l’architecture repensée, de nouveaux circuits de distribution et des infrastructures au sol.

La décarbonation à grande échelle de la fabrication de ce gaz, surtout extrait d’hydrocarbures aujourd’hui, constitue également un défi technologique.

La Commission a aussi placé cette annonce sous le signe de la compétitivité économique pour le Vieux continent, avançant que « le marché potentiel pour les appareils zéro émission est estimé à 26.000 (unités) d’ici à 2050, pour une valeur totale de 5.000 milliards d’euros ».

« La neutralité climatique représente un passeport pour la croissance, et l’Alliance pour l’aviation zéro émission aidera l’industrie aéronautique européenne à préparer le chemin vers une aviation propre et compétitive », a affirmé la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager, citée dans le communiqué.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, samedi 25 juin 2022, 21:27

    "Il faut que tout change pour que rien ne change"

  • Posté par De Kegel André, samedi 25 juin 2022, 14:33

    Esquenet Alexandre. Je n'ai pas parlé de kérosène. L'utilisation de l'hydrogène est un non-sens énergétique, économique et écologique, tant pour les avions que pour les voitures. Je peux développer si vous le voulez. Il serait temps que les écolos arrêtent leurs divagations

  • Posté par De Kegel André, vendredi 24 juin 2022, 19:08

    Quand j'ai lu le titre, j'ai regardé le calendrier. Et non, nous ne sommes pas le 1 er avril. La filière hydrogène est la plus mauvaise de toute. On atteint globalement un "rendement" de 10 - 13 %. De plus le volume et le poids des containers sont tels qu'il faudra faire des sauts de puce. Mais les écoloidiots ont sans doute l'invention miracle qui va révolutionner les lois de la physique. Retenez ce que je dis et souvenez vous en lors des prochaines élections.

  • Posté par Esquenet Alexandre, samedi 25 juin 2022, 8:43

    Continuer à cramer du kérosène est tellement mieux pour notre avenir n'est ce pas?

Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une