Accueil Sports Cyclisme Route

Arnaud De Lie rêve de succéder à van Aert et… Gilbert

En l’absence du tenant du titre, la lutte au maillot tricolore s’annonce ouverte et passionnante à Middelkerke où les sprinters, dont le puissant Wallon, partent favoris.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Qu’il soit là ou pas, finalement, Wout van Aert rebat les cartes. Son absence de dernière minute à Middelkerke, officiellement pour un genou récalcitrant, permet en tout cas à ceux qui rêvent des mailles tricolores ce dimanche d’éclaircir sensiblement le tableau même si, globalement, le National perd là son tenant du titre mais aussi et surtout un dynamiteur en diable. « Pour une équipe comme la nôtre, la course est plus facile avec que sans Van Aert », expose de prime abord paradoxalement Tom Steels, quadruple champion de Belgique et fin stratège d’une formation Quick-Step qui veut jouer sur l’action, le mouvement, la folie… pour éparpiller le peloton comme le sable dans la tempête histoire d’éviter un sprint massif entre les croquettes aux crevettes et les « pintjes ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Analyse Jumbo-Visma marque déjà son territoire à la Vuelta

Sur sa lancée du Tour de France, l’équipe néerlandaise a dominé le contre-la-montre à domicile, Roglic laissant au vétéran Gesink l’offrande du premier maillot rouge. Evenepoel, troisième avec Quick-Step, limite très bien la casse, concédant 14 secondes à Roglic.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs