Accueil Monde Union européenne

La «Communauté politique européenne»: un nouvel abri face aux visées du Kremlin

Le sommet européen a mis sur les rails le projet d’une nouvelle construction politique à l’échelle du continent – sans la Russie. Dans le chaos géopolitique du moment, le temps de l’élargissement de l’UE paraît trop lent, qui offre aux puissances hostiles l’occasion de prendre leurs quartiers dans ce vide.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

L’avenir dira si le projet fera long feu. Ou s’il préfigure une nouvelle organisation politique du Vieux continent, dont la forme la plus aboutie est aujourd’hui l’Union européenne. Une nouvelle « Communauté politique européenne » (CPE) va en tout cas être tentée, pas plus tard qu’à l’automne prochain, à l’occasion d’un premier sommet à Prague. La proposition figure au premier chapitre des conclusions du sommet européen, qui s’est achevé vendredi. L’initiative allonge la liste des bouleversements en cascade suscités par la fureur guerrière déployée par la Russie sur le sol européen.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Z Pour Zorglub , mardi 28 juin 2022, 23:52

    Blah blah blah. Ces types sont des seconds couteaux. Macron vient de prendre gifle sur gifle et il joue toujours au fanfaron. Heureusement qu’il lui reste ce joyeux club des pieds nickelés pour s’amuser à faire des blagues sur le torse de Poutine (les pauvres) parce qu’en France il est maintenant coincé dans son placard. Je suis admiratif du pragmatisme des présidents russe et chinois qui ont l’un une planète entière à diriger l’autre 1,4Mds de citizenship à gérer (je l’explique pour la planète pour les nuls en géo. La Russie est plus grande que la l’ate pluton. Ça vous donnera une idée de la taille de ce pays 600 fois plus grand que la petite Belgique qui n’arrive déjà pas à se gérer tte seule. Alors 600 fois plus grand. On imagine). Ce sont des tueurs froids qui n’ont pas le temps des blagues puériles. Et l’Europe veut s’amuser à les provoquer. Pauvres fous

  • Posté par jourdain Claude, mardi 5 juillet 2022, 13:18

    La Sainte Russie orthodoxe est "assise", à sa frontière Sud, sur une bombe à retardement, à savoir les républiques qui seront bientôt des théocraties islamiques et hors de son contrôle. M. Poutine, homme du passé soviétique, s'est trompé d'ennemis. NB. La population russe compte plus de 20% de musulmans.

  • Posté par J.-M. Tameyre, mercredi 29 juin 2022, 9:45

    Blablabla. L'u.r.s.s a échoué à installer le communisme. Le territoire est grand mais la population est de 10 millions inférieure à celle du Japon qui a un territoire 45 fois plus petit. Son PIB n'est pas supérieur à celui du Benelux, son niveau de corruption bien supérieur à celui de l'Ukraine et, en réalité, un des pires au monde. La moitié de son territoire est hostile et quasi inhabitable. Sachant le pétrin dans lequel Poutine s'est fourré, la Russie - au moins ses territoires de Sibérie- sera vassale de la Chine bientôt.

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 26 juin 2022, 0:57

    Face à la férocité affichée par le pdt Poutine et ses ministres va-t’en guerre d’envahir ses voisins … avons-nous vraiment le choix ? A choisir entre la « prévention » d’accueillir de nouveaux membre U.E , en offrant une protection contre le boulimique voisin … ou bien devoir supporter les millions de réfugiés + le coût des destructions et des malheurs qu’il aura occasionné … Je pense qu’il faudra plutôt pencher pour une nouvelle stratégie d’accélérer l’adhésion des pays qui se sentent menacé. A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle. Et en voyant la chute du pouvoir d’achat en Europe, engendré par la guerre actuelle, je crois qu’il vaut mieux « prévenir que guérir » … et que le surcoût de ces nouvelles adhésions sera vite amorti.

  • Posté par Vanloo , samedi 25 juin 2022, 19:54

    Et un" bidule" de plus avec en prime la "gueule " de Charles Michel en plus

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs